The National Interest prédit une guerre nucléaire lancée «accidentellement»

La Russie, les États-Unis et la Chine peuvent lancer accidentellement une guerre nucléaire mondiale, relate la revue américaine The National Interest.

Une guerre nucléaire mondiale pourrait être accidentellement déclenchée par la Russie, les États-Unis et la Chine, rapporte la revue américaine The National Interest.

Un tir d'essai de missile Minuteman III - Sputnik France
Un média américain trouve une nouvelle cause d’une guerre nucléaire
Comme l'indique cette revue, auparavant les systèmes de renseignement et de surveillance des puissances mondiales n'étaient utilisés que pour repérer des lancements de missiles balistiques. Néanmoins, à présent, ces systèmes sont également utilisés pour surveiller des lancements d'ogives non-nucléaires. Ainsi, ces systèmes peuvent confondre accidentellement l'utilisation des armes nucléaires avec celle des armes non-nucléaires.

En outre, les pays mentionnés placent volontairement, pour effrayer leurs adversaires, les armes nucléaires aussi bien que non-nucléaires au même endroit, précise National Interest.

Облако, образовавшееся после взрыва американского термоядерного взрывного устройства «Кастл Браво» на атолле Бикини, 1954 - Sputnik France
Apocalypse selon l'accord: comment fait-on la guerre avec une arme nucléaire
Ensuite, le manque de satellites militaires de surveillance ainsi que la mise hors service d'anciens systèmes de surveillance peuvent également provoquer un conflit nucléaire, relate la revue. Par exemple, les États-Unis ne préparent que quatre satellites Advanced Extremely High Frequency (AEHF) pour assurer la surveillance de tous les missiles (nucléaires et non-nucléaires), ce qui n'est pas suffisant dans les conditions actuelles. Dans le même temps, le système américain de communication par satellite Milstar sera prochainement mis hors service.

The National Interest estime que pour résoudre ce problème, les pays concernés devraient séparer les armes nucléaires et non-nucléaires ou bien créer des satellites spécialisés qui surveilleront uniquement les ogives nucléaires. Néanmoins, comme le précise la revue, ce scénario est difficilement réalisable en raison de son coût élevé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала