Une actrice égyptienne retire son niqab et se fait lyncher sur internet

© AP Photo / Fred ErnstIn this Thursday, Nov. 30, 2006 file photo Unidentified women are seen wearing a niqab during a demonstration outside the Dutch parliament against a proposed ban on the burqa, in The Hague, Netherlands. Belgian politicians will vote on April 22, 2010 on whether to ban the burqa and other body and face covering attire. The proposed ban could become law by July and apply to all public places, including streets
In this Thursday, Nov. 30, 2006 file photo Unidentified women are seen wearing a niqab during a demonstration outside the Dutch parliament against a proposed ban on the burqa, in The Hague, Netherlands. Belgian politicians will vote on April 22, 2010 on whether to ban the burqa and other body and face covering attire. The proposed ban could become law by July and apply to all public places, including streets - Sputnik France
L’actrice égyptienne Hala Shiha, qui avait pris sa retraite en 2005 pour des raisons religieuses et commencé à porter un hidjab, a annoncé son retour à nouveau sans vêtements islamiques traditionnels, ce qui n’a tardé à provoquer un tollé général sur les réseaux sociaux.

Hala Shiha, qui a créé un nouveau compte Twitter pour annoncer à ses fans son retour triomphal, mais sans hijab, a souligné qu'elle «était une femme indépendante forte dès le début», relate l'Associated Press. Le compte est désormais suspendu suite à la controverse que l'actrice a provoquée sur le réseau social.

Les adeptes d'un islam rigoureux ont condamné sa décision, estimant qu'elle «avait déçu les femmes et les jeunes filles musulmanes qui l'avaient considérée comme un exemple à suivre».

«Il y avait beaucoup de filles qui la prenait pour un modèle de vertu», a relevé le prédicateur ultraconservateur Sameh Abdel-Hameed lors d'une émission télévisée à la télé égyptienne. Khadija Khairat el-Shatter, fille d'un dirigeant des Frères musulmans emprisonné, a posté sur Facebook une longue publication exhortant Mme Shiha, «son âme sœur», à prouver à tout le monde qu'ils avaient tort et à porter à nouveau le voile en public.

Mohammed el-Sawy, un autre prédicateur ultraconservateur, a mis en ligne une vidéo le montrant en larmes et implorant, d'une voix tremblante, l'actrice à se repentir. Selon lui, il s'agit d'une «rechute» dans «les tentations du monde».

Prenant la défense de Hala Shiha, un fan résidant à Londres a conseillé aux internautes de ne pas juger l'actrice.

«Je n'ai jamais voulu insulter ou offenser qui que ce soit», a confié l'intéressée à l'Associated Press lors d'un entretien téléphonique. «Ce n'est pas parce que j'ai enlevé mon hidjab que je serais opposée à cette tenue. Pas du tout».

Et de souligner: «En fait, c'est une décision personnelle et c'est mon choix. Je suis actrice et je ne veux pas être mêlée à des conflits politiques».

Ce n'est pas la première fois que l'actrice divise l'opinion. En août 2017, elle avait fait le buzz sur les réseaux sociaux en publiant une photo d'elle en niqab [le voile intégral islamique, ndlr]. Elle avait alors solennellement juré de ne jamais l'enlever ni même de reprendre sa carrière au cinéma, quitte à demander à ses fans de ne pas partager ses anciennes photos pour «ne pas pécher». 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала