Les Berlinois de souche désormais en minorité

© Sputnik . Igor Zarembo / Aller dans la banque de photosВид на Бранденбургские ворота с улицы Унтер ден Линден в Берлине
Вид на Бранденбургские ворота с улицы Унтер ден Линден в Берлине - Sputnik France
Le nombre de Berlinois nés sur place est désormais inférieur au nombre de personnes ayant immigré dans la capitale allemande, témoignent des statistiques.

C'est un vrai tournant, les Berlinois de souche sont désormais en minorité dans la capitale allemande, écrit le journal TAG24. Selon les données du Bureau des statistiques de Berlin-Brandebourg pour la fin de 2017, seuls 47% des résidents enregistrés dans la ville y sont nés, le reste provenant d'autres régions d'Allemagne et de l'étranger.

La frontière autrichienne - Sputnik France
Crise migratoire: Vienne murirait une réponse dangereuse à Berlin
200.000 personnes sont arrivées à Berlin depuis le Land de Brandebourg, 134.000 de Rhénanie du Nord-Westphalie, 113.700 de Saxe, 83.000 de Basse-Saxe, 75.000 du Bade-Wurtemberg et 70.000 de Bavière.

Parmi les ressortissants des pays étrangers, les Polonais sont en tête du classement, avec 136.000 personnes nées dans le territoire de l'ancien bloc soviétique constituant désormais la Pologne. 102.000 sont nés en Turquie, 47.000 en Russie, 40.000 en Syrie et 28.000 en Bulgarie.

Les nouveaux arrivants s'installent le plus souvent dans le centre-ville, note TAG24, soit environ 60 à 66% d'entre eux contre 42% qui préfèrent la banlieue (58% pour les Berlinois de souche).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала