Et si n’importe quelle dose d'alcool avait des effets néfastes pour la santé?

© AFP 2022 Martin BernettiVin de Crimée
Vin de Crimée - Sputnik France
L’alcool nuit à la santé dans n’importe quelle quantité, selon des scientifiques. C’est ce qu’ils ont déclaré dans leur dernière étude publiée dans le journal The Lancet. Ces conclusions contredisent les recherches réalisées précédemment, qui ont affirmé que l’alcool pourrait même être bénéfique pour l’organisme humain à faible dose.

La quantité d'alcool qui pourrait être bénéfique pour la santé est égale à 0 gramme d'éthanol par jour, déclarent des scientifiques dans une récente étude parue dans le journal The Lancet.

«Nos résultats montrent qu'il n'existe pas de dose d'alcool qui serait quasi sans risque pour la santé humaine. […] La consommation d'alcool nuit à la santé pour plusieurs raisons et l'affecte sur la durée totale de l'existence, particulièrement chez les hommes», rapporte l'étude.

Cette recherche a été menée entre 1990 et 2016. Les scientifiques ont observé des individus âgés entre 15 et 95 ans dans 195 pays, en étudiant l'influence de l'alcool sur leur santé. L'objectif de l'étude était de déterminer la dose d'alcool minimale qui ne nuit pas à la santé. Il est apparu qu'il n'y a aucun risque pour la santé uniquement pour un individu qui ne consomme pas d'alcool, car la dose minimale sans effet nocif n'existe pas. 

Un vin de Crimée - Sputnik France
Combien de verres de vin boire par semaine sans s'abîmer la santé?

La même étude affirme que l'alcool a causé près de 2,8 millions de morts en 2016. Il a notamment été le facteur principal de mortalité prématurée et de handicap parmi les personnes âgées de 15 à 49 ans, 20% de l'ensemble des décès ayant été enregistrés dans cette catégorie.

Ces conclusions contredisent des études plus récentes, qui ont déclaré qu'une consommation modérée d'alcool pourrait aider à éviter des maladies cardiovasculaires ou le diabète. Les scientifiques soulignent que toute dose d'alcool aura des effets néfastes pour la santé. Ils recommandent aux gouvernements de promouvoir auprès des citoyens une politique de refus total de consommation des produits alcoolisés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала