Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

The National Interest dévoile le principal danger pour l’armée américaine

S'abonner
Les problèmes principaux pour l’armée américaine ne sont pas la Russie et la Chine mais surtout la mauvaise utilisation qu’elle fait de sa puissance militaire ainsi que l’abus d’opérations militaires à travers le monde, relate un article de The National Interest.

Ce ne sont pas la Russie et la Chine qui posent des problèmes à l'armée américaine mais la mauvaise utilisation de sa propre force militaire ainsi que l'abus d'opérations militaires dans le monde, rapporte le colonel américain en congé Daniel Davis dans un article publié par The National Interest.

Le Pentagone - Sputnik France
Le Pentagone dévoile le point faible de la défense américaine
Selon lui, en essayant d'épingler la Chine et de provoquer la Russie par des opérations militaires à leurs frontières, Washington met en péril la sécurité des États-Unis.

De plus, les États-Unis donnent des garanties de sécurité aux petits pays qui sont capables d'entraîner Washington dans la guerre.

«Nous participons à des opérations dans certains pays où les États-Unis n'ont aucun intérêt dans le domaine de la sécurité», déplore Daniel Davis.

D'après lui, les États-Unis possèdent l'aviation et la Marine les plus importantes dans le monde, néanmoins, Washington devrait revoir sa politique.

«Nous sommes une puissance dominatrice globale aussi bien sur le plan militaire qu'économique. Généralement, la puissance des États-Unis se base sur les armes et les technologies modernes. Toutefois, notre dépendance à ces technologies est à double tranchant», explique-t-il.

Dans le même temps, il est convaincu que si les ennemis des États-Unis ont recours aux armes spatiales et détruisent les satellites américains de navigation et de renseignement, Washington perdra aussitôt pratiquement tout son potentiel militaire.

F-35 - Sputnik France
L’armée américaine à court de pilotes
Ainsi, pour donner la possibilité à Washington de conserver son «statut de puissance dominatrice mondiale», Daniel Davis voit deux solutions.

Premièrement, selon lui, Washington ne peut pas utiliser constamment sa force militaire ou bien menacer de le faire pour pousser ses concurrents à accepter toutes ses exigences. D'après lui, un comportement pareil fait naître la peur face aux États-Unis et incite les ennemis à intensifier leurs investissements dans la recherche militaire et à élaborer des contre-mesures.

Deuxièmement, M.Davis, appelle Washington à ne pas se disperser car les États-Unis se sont endettés pour financer des opérations militaires inutiles.

«En premier lieu, Washington doit reconnaître que le pouvoir militaire américain ne résoudra pas les problèmes politiques, ethniques ou religieux. Deuxièmement, les dirigeants américains doivent accepter que l'Amérique ne puisse pas résoudre tous les problèmes du monde, ce n'est même pas la peine d'essayer», résume-t-il.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала