Explosion au Burkina Faso, plusieurs membres des forces de sécurité tués

© AP Photo / Ahmed Yempabou OuobaBurkina Faso, image d`illustration
Burkina Faso, image d`illustration - Sputnik France
Au moins huit membres des forces de sécurité burkinabées ont perdu la vie dans une explosion à Pama, dans l'est du pays, rapportent des médias citant des sources au sein des services de sécurité.

People watch as black smoke rises as the capital of Burkina Faso came under multiple attacks on March 2, 2018, targeting the French embassy, the French cultural centre and the country's military headquarters - Sputnik France
Attaque au Burkina Faso: le bilan des victimes s’alourdit
Informées d’une attaque contre la brigade de gendarmerie de Pama, dans l'est du Burkina Faso, survenue dans la nuit du 27 au 28 août, les forces de sécurité intérieure de Fada N'Gourma ont été envoyées en renfort mais sont tombées dans une embuscade. Le véhicule de tête a sauté sur une mine artisanale placée sur une route bitumée ce qui a coûté la vie à au moins huit de ses occupants, selon des médias se référant à leurs sources au sein des services de sécurité.

«L'engin explosif était placé dans un nid-de-poule de sorte qu'il ne soit pas visible par les renforts», a informé une de ces sources.

D’après la presse, deux personnes ont trouvé la mort sur place, six autres ont été blessées et ont succombé à leurs blessures plus tard.

Il y a plusieurs semaines, une autre explosion avait eu lieu lorsqu’une escorte de gendarmerie avait aussi sauté sur une mine artisanale faisant cinq victimes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала