Les cowboys entrainés dans le sillage de la crise entre Ankara et Washington

CC0 / / Cowboy
Cowboy - Sputnik France
Les téléspectateurs turcs seront privés de westerns américains pendant au moins deux semaines, à en croire le programme de la chaîne de télévision TRT. Plus tôt, le chef de la diplomatie turque avait promis de répondre aux «cowboys» américains.

La société publique turque de télévision et de radiodiffusion TRT a renoncé à retransmettre les westerns américains qu'elle diffuse pourtant chaque dimanche depuis les années 1980, à en croire les programmes de la chaîne pour cette semaine et la semaine précédente. Même la rubrique «Westerns» a disparu. À leur place, les téléspectateurs sont invités à regarder des films turcs.

Systèmes de missiles sol-air S-400 Triumph - Sputnik France
Les USA souhaitent que la Turquie prenne la «décision souveraine» de renoncer aux S-400
La société n'a pas commenté ces informations.

Auparavant, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu avait promis de répondre aux États-Unis s'ils continuaient de se comporter «comme des cowboys».

Ces derniers temps, les relations entre Ankara et Washington se sont dégradées en raison de la détention en Turquie du pasteur évangéliste américain Andrew Brunson, puis de sa mise en résidence surveillée. Le pasteur avait été arrêté pour suspicion de collaboration avec le mouvement Gülen (FETO). La justice turque l'accuse également d'être impliqué dans le coup d'État raté du 15 juillet 2016. En 2017, lors d'une rencontre avec le Président turc, Donald Trump lui avait demandé de faire libérer le pasteur américain, et M. Erdogan avait quant à lui proposé d'échanger le prédicateur Fethullah Gülen, en exil sur le territoire américain, contre Andrew Brunson.

Washington a, à son tour, mis en place des sanctions contre les ministres turcs de la Justice, Abdulhamit Gül, et de l'Intérieur, Süleyman Soylu.

Le 10 août, le Président américain annonçait un doublement des droits de douane sur l'acier et l'aluminium turcs importés aux États-Unis, affirmant que les relations avec Ankara n'étaient «pas bonnes en ce moment». En réponse, la Turquie va doubler la taxation de 22 produits américains pour un montant de 533 millions de dollars.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала