Un parc évacué et une école confinée en raison de la présence d'un homme armé en Norvège

© AFP 2022 ODD ANDERSENLa police norvégienne (image d'illustration)
La police norvégienne (image d'illustration) - Sputnik France
Les élèves d'une école et les visiteurs d'un parc ont été évacués à Skien, en Norvège en raison de la présence d'un homme armé, d'après la télévision. La police a annoncé avoir arrêté une personne, mais il reste encore à vérifier s'il s'agit de l'homme armé qui avait été vu dans le parc.

La police de la ville norvégienne de Skien recherche un homme en uniforme militaire qui pourrait être armé d'une mitraillette dans le parc de loisirs de Skien, a annoncé la chaîne de télévision NRK.

​Les visiteurs du parc de loisirs et les élèves de l'école Hjalmar Johansen voisine ont été évacués.

«Un homme armé a été repéré dans le parc de loisirs de Skien», a annoncé la police dans un communiqué publié sur Twitter.

Selon les médias, la police a été alertée vers 10h20 heure locale.

Un hélicoptère est engagé dans l'opération de recherche lancée par les forces de l'ordre. Un vaste dispositif de police a été déployé sur les lieux.

«Un homme armé a été signalé aujourd'hui dans le parc de loisirs de Skien. Tous les élèves de l'école sont en sécurité à l'intérieur et les portes sont verrouillées. La police est sur le site et tient l'école informée», a tweeté l'école Hjalmar Johansen.

A 13h34, la police a annoncé avoir arrêté une personne, tout en précisant qu'il restait encore à vérifier s'il s'agissait de l'homme armé qui avait été vu dans le parc.

Anders Breivik - Sputnik France
Le tueur de masse Anders Breivik s’appelle désormais Fjotolf Hansen
La commune de Skien, située au sud d'Oslo, abrite la prison où le terroriste d'extrême-droite Fjotolf Hansen, anciennement connu sous le nom d'Anders Breivik, purge sa peine. Il a été condamné en août 2012 à une peine de 21 ans d'emprisonnement pour avoir commis le 22 juillet 2011 un attentat à la voiture piégée qui a coûté la vie à huit personnes à Oslo, avant de tuer 69 participants à un camp de jeunesse du Parti travailliste sur l'île d'Utoya, proche de la capitale.​

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала