Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le vol de Philippe à 150.000 EUR: le Net veut qu’il fasse «un effort» et utilise BlaBlaCar

© AP Photo / Francois MoriÉdouard Philippe
Édouard Philippe - Sputnik France
S'abonner
Le coût d’un déplacement en avion qu’a effectué en France Édouard Philippe révélé par le Canard Enchaîné ne laisse pas indifférents certains contribuables français. Si le Premier ministre les a récemment appelés à «faire des efforts», ne serait-ce pas pour financer ses propres voyages? Des Français lui proposent de choisir un vélo ou BlaBlaCar.

Revenant sur la récente déclaration d'Édouard Philippe qui a appelé les Français à «continuer de faire des efforts», des contribuables français semblent avoir halluciné en apprenant le prix du déplacement en avion qu'il a réalisé la semaine dernière entre Paris et les Hautes-Alpes.

Accompagné par la députée Barbara Pompili et un groupe de journalistes, le Premier ministre français a réalisé un voyage officiel qui a coûté à l'État 150.000 euros, selon les calculs de l'hebdomadaire français Canard Enchaîné.

Édouard Philippe - Sputnik France
«Déplacer le Premier ministre», c’est onéreux: Philippe assume son vol à 350.000 €

BFMTV a décidé de contacter Matignon qui a contesté les calculs du Canard Enchaîné et estimé que le coût du voyage du Premier ministre, qui avait compris «différents transports, notamment pour la presse (dont faisait partie BFMTV», était deux fois inférieur à celui annoncé par l'hebdomadaire, à savoir à 80.000 euros.

Des contribuables français ont relevé qu'à chaque fois qu'Édouard Philippe quittait Matignon, cela coûtait au pays une fortune:

Non sans acrimonie, des utilisateurs des réseaux sociaux se sont immédiatement souvenus de l'appel du Premier ministre à «faire des efforts»:

Outre ce moyen de transport écologique qui est le vélo, des Français ont aussi proposé au Premier ministre d'avoir peut-être recours au service BlaBlaCar ou, au moins, à un train:

L'indignation des contribuables s'explique par le fait que ce n'est pas la première fois que les déplacements d'Edouard Philippe coûtent cher. Au mois du mois de décembre 2017, il avait décidé de louer un avion privé, un luxueux A340, au lieu d'utiliser un A340 appartenant à l'armée d'air, pour se rendre à Tokyo. Tout en reconnaissant que le vol avait été «redoutablement cher», le Premier ministre avait tenu à souligner que son voyage en Nouvelle-Calédonie avait coûté 30% moins cher que celui de Manuel Valls en 2016.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала