Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

En Tchétchénie, un funambule marche sans sécurité 50 m entre deux gratte-ciel (vidéo)

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosВид на центральную мечеть им. Ахмата Кадырова "Сердце Чечни" и комплекс высотных зданий "Грозный Сити" в Грозном
Вид на центральную мечеть им. Ахмата Кадырова Сердце Чечни и комплекс высотных зданий Грозный Сити в Грозном - Sputnik France
S'abonner
À l’occasion des 200 ans de la capitale tchétchène Grozny, un funambule a décidé de réaliser un numéro à couper le souffle. Il a ainsi marché, sans aucune sécurité, sur une corde tendue à une altitude de 100 mètres entre deux gratte-ciel.

Le funambule Rassoul Abakarov, issu d'une famille ou ce métier se transmet de père en fils, a marché sur une corde de 50 mètres tendue entre un hôtel de 32 étages et une tour de 40 étages à Grozny, selon des médias russes. Pour célébrer les 200 ans de la capitale tchétchène, l'équilibriste a réalisé la traversée en l'espace de trois minutes seulement alors qu'il devait faire face au vent et marcher sur une pente inclinée à 10 degrés.

Le funambule n'a eu besoin que de quelques jours pour se préparer, son père ayant été responsable de la sécurité et du volet technique du numéro:

«Je lui fais absolument confiance, s'il dit "vas-y", je désactive le cerveau et j'y vais, je dois me concentrer», a fait remarquer l'équilibriste.

Il a confié que la peur ne partait jamais, mais la chose principale est de se concentrer:

«Nous sommes funambules de père en fils, nous marchons sur une corde comme si c'était le sol.»

Торжественное мероприятие от имени губернатора Санкт-Петербурга по случаю ПМЭФ - Sputnik France
Un funambule marche sur une corde raide au-dessus de la Neva (vidéo)

Il a tenu à préciser que son objectif était d'attirer l'attention sur ce métier rare de nos jours:

«Ce métier est en voie de disparition, mais notre lignée continuera la profession de nos ancêtres, je la transmettrai à mon fils, j'en ai deux.»

Rassoul Abakarov est né et a grandi à Saint-Pétersbourg. Son père et son grand-père ont travaillé au théâtre du Music Hall, mais la famille est issue de l'ancien village de Tsovkra, au Daghestan, célèbre pour ses funambules et maîtres artisans.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала