Idlib: Erdogan propose un cessez-le-feu, Poutine lui répond

© Sputnik . Sergueï Gouneïev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik France
Soutenant l’appel à déposer les armes adressé par le Président turc aux terroristes, Vladimir Poutine a tout de même fait remarquer que personne ne pouvait garantir qu’il serait entendu par Daech* et al-Nosra*, ce qui compliquait les perspectives d’une trêve.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé vendredi à mettre en place un cessez-le-feu pour éviter un «bain de sang» dans la province d'Idlib en cas d'offensive syrienne, lors d'un sommet sur la Syrie à Téhéran.

Soldats turcs - Sputnik France
Erdogan: la Turquie maintiendra sa présence en Syrie
«Nous ne voulons absolument pas qu'Idleb se transforme en bain de sang», a déclaré M. Erdogan devant ses homologues iranien, Hassan Rohani, et russe, Vladimir Poutine, qui appuient Damas.

Vladimir Poutine a de son côté soutenu l'appel à déposer les armes lancé à tous les terroristes, mais a toutefois pointé du doigt le refus de l'opposition armée de négocier.

«Les représentants de l'opposition armées sont absents de la table, de même que les représentants du Front al-Nosra* et ceux de Daech*», a observé le chef d'État russe.

Сирийская армия в провинции Идлиб - Sputnik France
Poutine désigne la priorité en Syrie
«J'estime que le Président turc a généralement raison, ça serait bien. Or, nous ne pouvons pas répondre pour eux, encore moins pour les terroristes de Daech* ou du Front al-Nosra* pour dire qu'ils cesseront de tirer ou cesseront d'utiliser des drones chargés de bombes», a indiqué Vladimir Poutine.

Le gouvernorat d'Idlib se trouve entre les mains des terroristes du Front al-Nosra* depuis 2015. Les membres de groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux forces gouvernementales syriennes lors des opérations antiterroristes à Alep, à Homs et dans la Ghouta orientale ont été évacués par des couloirs humanitaires aux termes des accords sur la réconciliation. Des terroristes du Front al-Nosra* et de Daech* y avaient également été transférés depuis le sud et le sud-ouest de la Syrie dont le territoire a été complètement libéré des terroristes le long de la frontière israélienne et jordanienne.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала