Skripal: les suspects brisent le silence et se reconnaissent sur les photos de Londres

Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov, identifiés par Londres en tant que principaux suspects de l’affaire Skripal, sont apparus devant les caméras de la télévision russe. Ils ont confirmé qu’ils s’étaient bien rendus à Salisbury le 3 mars dernier, n'y passant pas plus d’une heure en tout.

Dans une interview exclusive accordée à la rédactrice en chef de Sputnik et RT, Margarita Simonian, Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov ont annoncé qu'ils s'étaient rendus à Salisbury le 3 mars dernier en tant que touristes, rejetant les informations selon lesquelles ils seraient des agents du GRU, le renseignement russe.

Alexander Petrov and Ruslan Boshirov, who were formally accused of attempting to murder former Russian spy Sergei Skripal and his daughter Yulia in Salisbury, are seen on CCTV on Fisherton Road in Salisbury on March 4, 2018 in an image handed out by the Metropolitan Police in London, Britain September 5, 2018 - Sputnik France
La rédactrice en chef de Sputnik a pu interviewer les suspects de l’affaire Skripal
«Nous étions assis dans un parc, sommes allé dans un café, buvions du café. Nous nous promenions et apprécions l'architecture gothique anglaise de toute beauté», a raconté M. Bochirov, interrogé sur le but de leur visite à Salisbury. Il a ajouté que le 4 mars, ils visitaient des sites touristiques.

«Depuis le début, nous envisagions de venir à Londres pour nous éclater, pour ainsi dire. Ce n'était pas un voyage d'affaires. Nous avions tout prévu, de sorte que nous puissions à la fois nous rendre à Londres et visiter Salisbury, le tout en l'espace d'une journée naturellement», a expliqué M. Petrov.

Selon lui, les 2 et 3 mars dernier l'Angleterre était en proie à de fortes chutes de neige qui ont entraîné des perturbations sur les routes.

«Nous sommes arrivés à Salisbury le 3 mars. Nous avons essayé de nous promener dans la ville, mais comme celle-ci était recouverte de neige, il nous a suffi d'une demi-heure», a poursuivi l'un des suspects de Londres. Après avoir passé une quarantaine de minutes dans un café de la gare, les hommes ont alors pris leur billet retour.

Les deux individus ont également démenti avoir eu en leur possession une substance toxique de quelque nature que ce soit lors de leur déplacement au Royaume-Uni.

Ils se sont en revanche reconnus sur les photos diffusées par la police britannique et confirmé qu'Alexandre Petrov et Rousland Bochirov étaient bien leurs vrais noms. «Nous sommes réellement ceux qui ont été montrés», a affirmé Alexandre Petrov. Interrogés sur leurs métiers, les deux interlocuteurs ont affirmé qu'ils étaient entrepreneurs dans l'industrie du sport et n'étaient aucunement liés au renseignement russe.

«Si maintenant nous parlons de notre affaire, les personnes avec qui nous travaillons en prendront un coup, et nous ne voulons pas de ça», a ajouté Rouslan Bochirov.

Les suspects de l’affaire Skripal se confient sur leurs peurs - Sputnik France
Les suspects de l’affaire Skripal se confient sur leurs peurs
«Tout ça, c'est une coïncidence fantastique, fatale. C'est tout», a résumé Alexandre Petrov.

«J'espère que la situation se résoudra et que la partie britannique présentera ses excuses pour ce qu'ils ont engendré et retrouveront enfin les personnes impliquées dans cette histoire de Skripal», a conclu M. Bochirov.

La semaine dernière, le parquet britannique avait affirmé avoir identifié deux Russes qui, selon lui, opéraient sous des pseudonymes — Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov — et qui auraient tenté d'assassiner les Skripal en Angleterre à l'aide d'un agent neurotoxique. Hier, Vladimir Poutine a de son côté annoncé qu'il s'était renseigné sur l'identité de ces personnes, les invitant à se présenter à la presse.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала