50 policiers japonais pour chercher l’arme d’un garde du corps de Shinzo Abe

Lors du passage du cortège du Premier ministre japonais dans la préfecture de Wakayama, au Japon, l’un de ses gardes du corps a perdu son arme.

Dans une rue de la préfecture de Wakayama, au Japon, dans laquelle passait le cortège du Premier ministre Shinzo Abe, le pistolet de l'un de ses gardes du corps a été perdu. L'incident a eu lieu le vendredi 14 septembre, comme le rapporte la chaîne NHK.

Vladimir Poutine et Shinzo Abe - Sputnik France
Vladimir Poutine tend la main au Japon pour enfin conclure un traité de paix
Le pistolet est tombé de l'étui de l'un des agents s'occupant de la sécurité lors du passage du Premier ministre japonais, s'étant penché par la fenêtre de son véhicule pour signaler aux autres voitures qu'elles devaient céder le passage.

Afin de retrouver l'arme de service perdue, plus de 50 officiers de police ont été envoyés sur place, en vain. Plus tard, il a été communiqué que le pistolet avait été retrouvé sur un carrefour par un habitant qui l'a ramené au commissariat.

La police de la préfecture de Wakayama a présenté ses excuses pour cet incident et a promis de prendre des mesures afin d'éviter que cela ne se répète.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала