La Russie espère explorer les sous-sols arctiques grâce à un robot

Un bureau d’études russe a développé et remis aux structures fédérales un projet de création d’un robot sous-marin capable d’explorer de façon autonome les gisements d’hydrocarbures situés sous la glace dans la zone arctique.

La Fondation russe pour les projets de recherche avancée a présenté à Rosatom (agence russe de l'énergie atomique) des documents concernant la mise au point du robot sous-marin Iceberg destiné à prospecter sous les glaces de l'Arctique, a fait savoir à Sputnik Viktor Litvinenko, chef du groupe projet de la Fondation.

L'océan près de l'île de Kuchino-shima - Sputnik France
Un bathyscaphe russe à la conquête de la Fosse des Mariannes
Des avant-projets développés par le groupe devraient permettre de créer un matériel nouveau et sans précédent destiné à explorer les mers arctiques dans les conditions les plus dures, a-t-il précisé.

L'étape suivante prévoit la création d'une structure qui permettra de mettre en œuvre ce projet de concert avec Rosneft, Gazprom, Rosatom et dans un proche avenir probablement également avec Rostec (une société d'État russe qui a pour but de promouvoir le développement, la production et l'exportation de produits industriels de haute technologie).

Le projet Iceberg prévoit la création de robots uniques au monde capables d'assurer une mise en valeur autonome sous-marine et sous-glaciaire de gisements d'hydrocarbures dans la zone arctique recouverte en permanence par la glace.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала