L’ambassadeur syrien à Moscou explique le besoin de S-300

© Sputnik . Alexandre Vilf / Aller dans la banque de photosS-300VM Antey-2500
S-300VM Antey-2500 - Sputnik France
La Syrie a besoin de systèmes S-300 russes pour se protéger contre les actions agressives d’Israël et faire une croix sur son «comportement éhonté», a déclaré à Sputnik l’ambassadeur syrien en Russie, Riyad Haddad.

Dans un entretien accordé à Sputnik, l'ambassadeur syrien en Russie, Riyad Haddad, a expliqué la livraison des systèmes sol-air S-300 par la nécessité de mettre un terme au comportement éhonté d'Israël et à ses actions agressives contre la Syrie.

«Pour commencer, permettez-moi d'exprimer mes condoléances suite à la mort des militaires russes dans l'accident de l'Il-20, qui ont sacrifié leur vie en résultat du comportement éhonté d'Israël et de son agression contre le sol syrien dont la cible sont des centres de recherches et des ouvrages civils. Cela confirme qu'Israël applique la politique du terrorisme d'État après avoir accordé toute sorte d'aide logistique et militaire à des groupes terroristes pour qu'ils ne soient pas vaincus en Syrie», a déclaré Riyad Haddad à Sputnik.

Selon lui la Syrie a le droit de défendre son territoire et d'utiliser tous les moyens pour répondre à ces actions agressives.

«D'où l'importance de recevoir des S-300 de la part de nos amis russes pour faire une croix sur ces actions ennemies d'Israël», a-t-il expliqué.

La Russie livrera d'ici 15 jours des systèmes antiaériens S-300 à l'armée syrienne afin de renforcer ses capacités de combat dans le cadre du drame de l'avion russe Il-20, a déclaré lundi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

Le Kremlin - Sputnik France
Kremlin: la réponse russe à la tragédie de l'Il-20 vise la sécurité des militaires russes
Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 russe avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. Le crash de l'avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie. La Russie accuse les pilotes israéliens d'avoir utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens. Israël n'est pas d'accord avec cette dernière affirmation. Selon lui, au moment du crash, les avions israéliens ayant attaqué la Syrie se trouvaient déjà dans l'espace aérien de leur pays, et les missiles syriens, dont un a frappé l'Il-20, partaient irrégulièrement et n'étaient pas ciblés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала