Un avion espion US aurait suivi le passage de 2 navires ukrainiens sous le pont de Crimée

© Sputnik . Alexander Polegenko / Aller dans la banque de photosPont de Crimée
Pont de Crimée - Sputnik France
Le passage sous le pont de Crimée russe de deux navires ukrainiens se dirigeant vers la mer d’Azov a été accompagné d’un avion espion américain, selon la chaîne de télévision Zvezda.

Un avion espion américain a accompagné dimanche le passage de navires de la Marine ukrainienne sous le pont de Crimée, relate la chaîne de télévision Zvezda, relevant du ministère russe de la Défense.

Крымский мост через Керченский пролив. - Sputnik France
Des navires de la Marine ukrainienne sont passés sous le pont de Crimée (images)
Un avion de reconnaissance américain RC-135W a réalisé plusieurs vols près du détroit de Kertch alors que des bâtiments de la Marine ukrainien entraient en mer Noire en passant par ce détroit. C'est une conclusion que l'on peut tirer en se fondant sur les données de monitorage des systèmes internationaux de surveillance aérienne, selon la chaîne.

En vertu de ces données, l'avion américain s'est déplacé pendant quelques heures le long du littoral de la Crimée et du territoire de Krasnodar (une autre entité russe).

Parallèlement, le navire Donbass et le remorqueur Korets de la Marine ukrainienne, allant d'Odessa (Ukraine) vers la mer d'Azov, passaient sous les arches du pont de Crimée.

Crimée - Sputnik France
L’Ukraine explique son refus de retirer ses navires de Crimée
Auparavant, le département des frontières du Service fédéral russe de sécurité (FSB) en République de Crimée, avait annoncé que deux navires de la Marine ukrainienne étaient entrés le 22 septembre dans la zone économique exclusive russe, au large de la Crimée.

Selon des médias ukrainiens, les navires se dirigent vers les côtes de la ville ukrainienne de Berdiansk afin de participer à la création d'une nouvelle base navale dans la mer d'Azov.

Néanmoins, dans une interview accordée à RT, le politologue Vladimir Djaralla a indiqué que cette démarche devait être vue comme une provocation non seulement de la part de l'Ukraine, mais aussi de la part de l'Otan afin de savoir quelles actions de riposte pourraient suivre du côté russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала