Une séance d’exorcisme pour un drapeau LGBT coûte son poste à ce prêtre US

CC0 / emersonmello / exorcisme
exorcisme - Sputnik France
Un prêtre de la paroisse de la Résurrection de Chicago a brûlé un drapeau arc-en-ciel qui était jadis bien visible dans son église catholique romaine. Le drapeau a été brûlé lors d’une séance d’exorcisme, ce qui avait coûté son poste à ce prêtre de 56 ans.

Ernest Simoni - Sputnik France
Pour un exorcisme, tapez #, un cardinal catholique bannit le diable par téléphone
Paul Kalchik, un prêtre catholique de la paroisse de la Résurrection de Chicago, a annoncé dans un bulletin de l'église publié au mois de septembre qu'il allait brûler un drapeau arc-en-ciel qui avait été disposé en évidence dans l'église, relate la chaîne NBC News.

Lorsque l'archidiocèse de Chicago a été informé du projet du père Kalchik de brûler ce drapeau, on lui a alors répondu qu'il ne pouvait pas continuer.

Néanmoins, malgré la demande de l'archidiocèse, le prêtre et certains de ses paroissiens ont décidé de réaliser ce geste et ils ont tout de même brûlé le drapeau.

«Nous l'avons fait de manière privée, de manière silencieuse, afin de ne pas provoquer la colère de la communauté gay sur cette paroisse (…) Nous avons le droit de le détruire et nous l'avons fait en privé parce que l'archidiocèse était sur notre dos», a déclaré le Paul Kalchik dans une interview accordée à la NBC News.

Robe de mariée - Sputnik France
Un prêtre italien propose une «taxe de décence» pour les mariées aux décolletés plongeants
Comme l'a expliqué le prêtre, le drapeau a été coupé en sept morceaux et il a été brûlé par étapes dans le même foyer que celui qui était utilisé pour la messe de la Vigile de Pâques. Une prière d'exorcisme a également été prononcée par le père Kalchik et ses paroissiens.

Dans le même temps, interrogé au sujet de l'homosexualité, le prêtre a affirmé qu'il était «tout à fait littéral» en ce qui concerne ce que la Bible dit mais qu'il n'était pas homophobe.
Ce geste du prêtre lui a valu son poste. Néanmoins, le diocèse a expliqué par la suite que le licenciement de Paul Kalchik n'était pas «directement lié à l'incendie de ce drapeau» et que la procédure était déjà en cours.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала