Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Truc noir»: grâce à sa dernière mise à jour, Google collecterait des données personnelles

CC0 / Simon / Google
Google - Sputnik France
S'abonner
Ayant mis à jour le navigateur Chrome, Google a établi de nouvelles règles d’autorisation permettant d’avoir accès aux données personnelles d’internautes qui utilisent ses services, tels que Gmail, pratiquement sans leur consentement, a découvert un expert en sécurité numérique.

Google - Sputnik France
Google permet toujours aux applis tierces de collecter vos données sur Gmail
La nouvelle version du navigateur Google Chrome présente une menace pour les données personnelles des utilisateurs, estime Matthew Green, cryptographe et professeur à l'université Johns-Hopkins.

Depuis longtemps, Google permettait à ses utilisateurs de surfer sans autorisation obligatoire. Mais après la dernière mise à jour, il a adopté de nouvelles exigences en matière d'autorisation sans en informer les internautes. Ces derniers risquent désormais de donner à ce géant américain l'accès à leurs comptes Google, par exemple Gmail, indique M.Green dans son blog Pourquoi j'ai arrêté avec Chrome.

Google - Sputnik France
The Wall Street Journal: Google permet aux applications tierces de collecter vos données
Cela étant, des représentants de Google ont répondu à Matthew Green et lui ont expliqué que l'autorisation ne prévoyait pas l'envoi automatique de données personnelles à Google, parce que l'activation de la fonction de synchronisation était nécessaire. M.Green a à son tour qualifié cette procédure de «truc noir» provoquant la confusion chez les utilisateurs.

«Maintenant, quand je suis forcé de m'inscrire à Google, je vois un nouveau menu inconnu que je n'ai jamais vu», a-t-il constaté.

Selon l'expert, à cause de ces nouvelles règles, les utilisateurs consentiront par erreur à la synchronisation. En cela, auparavant, ils avaient dû enregistrer leurs données personnelles et ensuite accepter leur traitement. Ainsi, à l'heure actuelle, les internautes sont à deux doigts de transmettre l'historique de leur activité dans le navigateur Chrome à Google, a conclu Matthew Green.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала