Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Livraison de S-300 russe en Syrie: Trump a promis de «prendre une décision»

© REUTERS / Carlos BarriaU.S. President Donald Trump, representing the United States as current President of the United Nations Security Council, bangs the gavel to open the U.N. Security Council meeting at the 73rd session of the United Nations General Assembly at U.N. headquarters in New York, U.S., September 26, 2018
U.S. President Donald Trump, representing the United States as current President of the United Nations Security Council, bangs the gavel to open the U.N. Security Council meeting at the 73rd session of the United Nations General Assembly at U.N. headquarters in New York, U.S., September 26, 2018 - Sputnik France
S'abonner
Le Président américain a assuré que les États-Unis entendaient prendre des mesures face à l'annonce faite par la Russie concernant la livraison de batteries antiaériennes S-300 à la Syrie.

Alors que Washington par l'intermédiaire de son conseiller à sécurité nationale s'était déjà dit peu enthousiaste quant à la décision russe de livrer des S-300 à la Syrie, le Président américain a également réagi à cette nouvelle.

«Nous venons d'en discuter il y a deux minutes et nous allons prendre une décision», a répondu Donald Trump aux questions des journalistes avant son entrevue avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

En outre, Donald Trump s'est dit prêt à s'entretenir avec son homologue russe au sujet des relations entre la Russie et Israël.

«Je vais en parler en cas de besoin et lorsqu'on en aura besoin», a-t-il affirmé.

S-300 Favorite surface-to-air missile systems battalion during a march conducted as part of a bilateral drill involving air defense and aviation forces of the Western Military District - Sputnik France
S-300 russes en Syrie: le coût de l’«erreur de taille» d’Israël
Le conseiller à la sécurité nationale du Président américain, John Bolton, avait précédemment affirmé que la vente de S-300 au gouvernement syrien constituerait une «escalade significative» et a dit espérer que la Russie reconsidérerait cette décision.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé ce lundi que l'armée syrienne recevrait des batteries anti-aériennes S-300 d'ici deux semaines. Cette déclaration fait suite à la destruction par erreur d'un Il-20 de l'armée russe au-dessus de la Méditerranée par la défense antiaérienne syrienne, dans le cadre d'un raid aérien israélien.

La Russie accuse les pilotes israéliens d'avoir notamment utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens, mais Israël n'est pas d'accord avec cette version des faits.

Mais des données supplémentaires provenant de la base aérienne de Hmeimim, en Syrie, prouvent la responsabilité d'Israël dans ce crash, a annoncé ce lundi le ministère russe de la Défense.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала