Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Top-3 des technologies militaires russes «largement en avance sur leur temps»

© Photo Chantiers navals SevmachSous-marin nucléaire du projet 955 Boreï Alexandre Nevski
Sous-marin nucléaire du projet 955 Boreï Alexandre Nevski - Sputnik France
S'abonner
Le site chinois Jinri Toutiao a cité les trois technologies russes les plus convoitées dans le domaine des armements, et que la Russie «ne vendra jamais».

Moscou compte parmi les leaders en matière de production et d'exportations d'armes et de technologies militaires. Cependant, il existe trois produits que «la Russie n'acceptera jamais de vendre», note le site chinois Jinri Toutiao.

Lancement du sous-marin Prince Vladimir - Sputnik France
Le sous-marin Prince Vladimir: minimum de bruit et maximum de vitesse
La technologie de fabrication des sous-marins vient en première place. Depuis l'époque soviétique, Moscou «n'a pas de concurrents en la matière», estime l'auteur de l'article, qui fait surtout ressortir leur système de anti- bruit.

Ainsi, les sous-marins du projet 955 Boreï, d'un tirant d'eau de 24.000 tonnes, ne diffuse que 108 décibels. Cette technologie permet aux sous-marins nucléaires, ces véritables «tueurs marins», de devenir encore plus discrets, selon l'article.

Le système de missiles Sarmat, qui possède une énorme puissance meurtrière mais peut aussi surmonter les moyens de défense antimissile les plus sophistiqués, notamment grâce à «l'attaque orbitale» (autrement dit quand le missile met la charge en orbite pour plonger vers le sol avant d'avoir effectué un tour complet de la Terre, et de ce fait peut tirer en passant par le pôle sud pour contourner les défenses ennemies. ndlr), selon l'auteur.

Le sous-marin russe K-456 Tver du projet 949A Anteï - Sputnik France
Massifs, silencieux, rapides… les meilleurs sous-marins du monde
Enfin, c'est la production de moteurs d'avions qui conclut ce top-3 des technologies russes les plus précieuses, selon le site chinois.

«On peut dire que les développements russes dans ce domaine sont largement en avance sur leur temps», lit-on dans l'article.

La sphère des technologies militaires représente un point faible de l'industrie chinoise, selon l'auteur. C'est pourquoi la Chine est très intéressée par un partenariat avec Moscou en la matière.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала