Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mike Pompeo va rencontrer Kim Jong-un à Pyongyang le 7 octobre

© AP Photo / White HouseMike Pompeo, secretario de Estado de EEUU, y Kim Jong-un, líder norcoreano
Mike Pompeo, secretario de Estado de EEUU, y Kim Jong-un, líder norcoreano - Sputnik France
S'abonner
Le secrétaire d'État Mike Pompeo se rendra le 7 octobre en Corée du Nord pour y tenir une rencontre avec le dirigeant Kim Jong-Un, a annoncé la porte-parole du département d’État, Heather Nauert.

Le département d'État américain a affirmé que Mike Pompeo allait rencontrer le dirigeant nord-coréen vers la fin de la semaine.

«Le secrétaire d'État se rendra dans quatre pays d'Asie cette semaine», a affirmé la porte-parole du département d'État, Heather Nauert, lors d'un point de presse. «Pompeo se rendra au Japon, en Corée du Nord, en Corée du Sud et en Chine du 6 au 10 octobre».

Ainsi, à Tokyo, les 6 et 7 octobre, il planifie de rencontrer le Premier ministre Abe et le ministre des Affaires étrangères, Taro Kono. Ensuite, «à Pyongyang, le secrétaire d'État s'entretiendra avec le dirigeant Kim le 7 octobre».

cadeau - Sputnik France
Kim Jong-un offre un cadeau vivant au Président sud-coréen (photo)
Le 8 octobre à Seoul sont prévues des réunions de Pompeo avec le Président et le chef de la diplomatie du pays, après quoi il partira pour Pékin, a précisé Mme Nauert.

L'annonce survient dans le contexte des préparatifs d'un second sommet américano-coréen. Auparavant, le Président Trump avait déjà constaté «des progrès importants» dans l'évolution des relations entre les États-Unis et la Corée du Nord.

Début septembre, le Président Trump a reçu une lettre de Kim Jong-un dans laquelle celui-ci proposait de tenir une nouvelle réunion bilatérale. Selon la porte-parole de la présidence américaine, Sarah Sanders, cette lettre témoignait des bonnes relations régnant actuellement entre Washington et Pyongyang.

Lors du sommet historique tenu le 12 juin à Singapour, Kim Jong-un et Donald Trump sont parvenus à un compromis très vague en faveur d'une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», dont les modalités et le calendrier avaient été repoussés à des négociations suivantes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала