Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Et si la perte de poids pouvait aider à éviter le cancer du sein?

© AP Photo / Stephan SavoiaAnti-Krebs-Medikamente
Anti-Krebs-Medikamente - Sputnik France
S'abonner
Des scientifiques américains du Centre national médical de Californie ont conclu que maigrir pourrait réduire considérablement le risque d’avoir un cancer du sein.

Selon des scientifiques américains, la probabilité d'avoir un cancer du sein pourrait être réduite si l'on prêtait plus d'attention à son mode de vie et notamment en maigrissant. Les chercheurs ont publié les résultats de leur étude dans la revue de l'American Cancer Society

Células de cáncer (imagen referencial) - Sputnik France
Les cancers les plus mortels et ceux dans lesquels on investit le plus

Les scientifiques ont observé le mode de vie et la santé de plus de 61.000 femmes qui n'avaient jamais eu le cancer du sein. Ils sont également enregistré leurs poids et taille. Alors, chez près de 3.000 femmes ont été diagnostiqués des cas de cancer du sein sur 11,5 ans. Les femmes qui avaient perdu plus de 5% de leur poids ont eu 12% moins de risques d'avoir cette maladie par rapport aux femmes qui ont gardé le même poids pendant toute le période d'observation.

Et, au contraire, les femmes qui ont pris du poids lors de cette expérience ont eu plus de risques de contracter un cancer du sein. Selon les recherches, en prenant du poids, la probabilité d'avoir un cancer du sein a augmenté de 54%.

Une opération sur une tumeur - Sputnik France
Sept idées reçues sur le cancer qu'il ne faut plus croire

«Ces données prouvent qu'un programme de perte de poids peut affecter le cancer du sein», a conclu le médecin Rowan Chlebowski cité par le site d'information EurekAlert!.

Auparavant, des spécialistes de l'American Cancer Society avaient constaté que la plupart des cas de cancer étaient liés au tabagisme, qui représente environ 19% des cas de cancer et près de 29% des décès causés par cette maladie. Ensuite, vient l'obésité, responsable de 7% des cas de cancer et de 6% des décès.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала