Islamabad réagit à l'achat de S-400 russes par New Delhi

© Sputnik . Sergey Malgavko / Aller dans la banque de photosSystèmes de missiles S-400
Systèmes de missiles S-400 - Sputnik France
Après l'annonce de l'achat de systèmes de missiles russes S-400 par l'Inde, le Pakistan a mis en garde contre une atteinte à l'équilibre des forces en place dans la région.

An S-400 Triumf anti-aircraft weapon system and a Pantsir-S surface-to-air missile and anti-aircraft artillery weapon system during the combat duty drills of the surface to air-misile regiment in the Moscow Region - Sputnik France
D’où vient la popularité des S-400 russes sur le marché militaire?
Islamabad s'oppose à l'accord passé entre New Delhi et Moscou pour la livraison de systèmes antiaériens russes S-400, a déclaré le porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères Mohammad Faisal.

«Nous sommes hostiles à toute course aux armements en Asie du Sud et nous avons proposé des mesures pour promouvoir la réduction des arsenaux nucléaires et conventionnels», a indiqué M.Faisal lors d'une conférence de presse.

Selon lui, les pays fournissant des armes à l'Inde doivent d'abord s'assurer que leurs livraisons ne remettront pas en cause l'équilibre des forces dans la région.

S-400 Triumf anti-aircraft weapon systems during combat duty drills of the surface to air-misile regiment in the Moscow Region. - Sputnik France
Après les S-300, Damas dit attendre les S-400 «avec impatience»
La semaine dernière, à l'occasion de la visite à New Delhi du Président russe Vladimir Poutine, l'Inde a annoncé acheter à la Russie des systèmes de défense antiaérienne S-400. Le montant de la transaction s'élève à plus de 5,4 milliards de dollars.

Les négociations pour l'acquisition de missiles russes étaient en cours depuis de nombreux mois dans le contexte de menaces de sanctions brandies par les États-Unis en cas d'achat d'armement russe. Une législation adoptée par le Congrès américain en 2017 prévoit en effet des sanctions économiques contre toute entité ou pays ayant conclu des contrats d'armement avec des entreprises russes.

Depuis leur partition en 1947, l'Inde et le Pakistan ont mené trois guerres (en 1948, 1965 et 1971), dont deux pour le contrôle de la région du Cachemire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала