Quand une agression sexuelle tourne mal pour l’agresseur dans les Hauts-de-Seine

© REUTERS / Charles PlatiauA French plainclothes policeman shows off his insignia as he protests against anti-police violence during a march at Place de la Republique in Paris, France, October 26, 2016.
A French plainclothes policeman shows off his insignia as he protests against anti-police violence during a march at Place de la Republique in Paris, France, October 26, 2016. - Sputnik France
Une femme rentrait calmement chez elle dans les Hauts-de-Seine vendredi 12 octobre vers minuit lorsqu’elle a croisé un homme qui lui a mis une main appuyée aux fesses, souhaitant visiblement l’agresser sexuellement. Manque de bol pour lui, la femme était une policière pas en service. Interpellé, l’agresseur a été placé à garde à vue.

Female expression - Sputnik France
La police US prend une poupée sexuelle pour un cadavre
Une policière pas en service rejoignait son domicile vendredi 12 octobre vers minuit. Elle passait par une rue commerçante d'Antony dans les Hauts-de-Seine l'a agressé, en lui mettant une main appuyée sur les fesses, ont rapporté les médias locaux.

Comme la femme, affectée à la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police, ne portait pas son uniforme à ce moment-là, son agresseur ne savait pas à qui il avait affaire.

La policière a réussi à maîtriser son agresseur et à faire appel aux services de police qui sont rapidement arrivés sur place. L'agresseur a été placé à garde à vue tandis que la femme a été transportée à l'hôpital, ayant été blessée au niveau de la main alors qu'elle tentait de maîtriser son agresseur.

Une enquête a été ouverte.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала