Un pigeon pénètre dans un palais milanais et laisse un «sale cadeau» à 4.000 euros

Une toile du XVIIe siècle, peinte par Filippo Abbiati et exposée dans le Palais Marino à Milan, a été endommagé par un pigeon ayant pénétré dans le bâtiment par une fenêtre ouverte. La municipalité s’est vue contrainte de procéder à une restauration coûteuse.

Un pigeon «iconoclaste» s'est introduit dans le Palais Marino à Milan et a endommagé l'un des chef-œuvres du maniérisme de l'école lombarde, relate le quotidien local Corriere della Sera.

Une prise - Sputnik France
Poisson ou pigeon? Un pêcheur chinois totalement stupéfait par sa prise (vidéo)
«La toile de Filippo Abbiati (Milan, 1640-1713), représentant David avec la tête de Goliath et faisant partie de la collection du château des Sforza, a récemment subi des dommages accidentels causés par les matières fécales d'un oiseau entré dans la pièce», indique le journal.

D'après le quotidien, il s'agirait d'un pigeon d'une taille imposante compte tenu «des dommages importants affectant environ les trois quarts de la surface picturale et la partie supérieure du précieux cadre en feuille d'or.»

Ainsi, «une restauration immédiate était nécessaire, le matériau organique étant hautement corrosif», ont de leur côté indiqué les restaurateurs.

La restauration en question a coûté un peu plus de 4.000 euros. La toile est retournée dans le palais, et le pigeon ennemi du maniérisme lombard est activement recherché. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала