L’armée algérienne entamerait la fabrication de 600 unités de ce blindé allemand (photos)

L’Armée algérienne et l’armurier allemand Rheinmetall auraient signé un nouveau contrat pour la fabrication de 600 blindés de type 6×6 Fuchs 2 entre 2020 et 2023. C’est ce qu’a rapporté le site algérien Menadefense indiquant que les deux partenaires avaient déjà lancé celle de 1.000 unités de ce même blindé en 2014.

L'Armée nationale populaire algérienne (ANP) fabriquera une nouvelle série de blindés de type 6×6 Fuchs 2 de l'armurier allemand Rheinmetall dans le cadre d'un nouveau contrat à trois chiffres en millions d'euros. C'est ce qu'a rapporté le 12 octobre le site algérien d'information militaire Menadefense, citant un communiqué de l'entreprise allemande, publié le 8 octobre, indiquant qu'une commande lui a été adressée par un client international, qui, selon le média, serait l'Algérie.

Armée algérienne - Sputnik France
Défense: les deux raisons qui auraient motivé le réarmement soutenu de l’armée algérienne
«Selon nos informations le contrat nouvellement signé concernerait enviro[n] 600 unités à fabriquer entre 2020 et 2023, toujours dans la même usine [de Ain Smara, relevant du ministère algérien de la Défense, ndlr]», a indiqué le site.

«La construction des Fuchs 2 en CKD [Complete knock-down (kit complet pour assemblage), ndlr] en Algérie implique l'importation de certains composants comme les plaques d'acier blindé et quelques équipements électroniques ou mécaniques. La découpe et le montage se fait localement ainsi que la fabrication du moteur», a encore affirmé Menadefense, en précisant que «la livraison des composants se fera entre 2019 et 2020».

Des soldats des forces spéciales algériennes - Sputnik France
«Tempête 2018»: le chef de l’armée algérienne évalue le bilan et met le cap sur le futur
​Évoquant les unités de l'ANP faisant usage de ce blindé, le site d'information a indiqué que «le Fuchs 2 est opérationnel dans de nombreuses unités d'infanterie mécanisée et des brigades blindées, il équipe aussi certaines forces spéciales comme l'unité d'intervention de la Garde Républicaine».

Pour rappel, selon le média, la Direction des fabrications militaires (DFM) dépendant du ministère algérien de la Défense «avait signé en 2011 un contrat de 2.7 milliards d'euro [avec Rheinmetal, ndlr] pour la fabrication en CKD d'environs 1000 Fuchs 2». «Les premières unités sont sorties de l'usine de Ain Smara entre 2014 et 2015», a-t-il encore précisé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала