Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des «sorcières» mécontentes de Trump vont jeter un mauvais sort sur le juge Kavanaugh

S'abonner
Une librairie de Brooklyn organise samedi soir prochain un événement public pour lancer un sortilège sur le juge Brett Kavanaugh, dont la nomination à la Cour suprême a été récemment confirmée.

La librairie Catland Books, dans le quartier de Bushwick à New York, organise une prestation publique pour «maudire» Brett Kavanaugh, ainsi que «tous les violeurs et le patriarcat», relate le magazine Time.

«[Brett Kavanaugh] sera au centre de l'attention, mais pas la seule cible», peut-on lire dans les invitations déjà distribuées. Les organisateurs envisagent ainsi de recourir à «la sorcellerie» pour que la justice soit rendue «à celles d'entre nous qui ont été maltraitées par des hommes comme lui».

US President Donald Trump - Sputnik France
Donald Trump explique en quoi la Chine est plus dangereuse que la Russie
«Nous voulions commettre un acte de résistance», a confié au Time Dakota Bracciale, l'organisatrice de l'événement. «On laisse parler les victimes d'agressions sexuelles qui ne vont pas se taire et qui ne veulent pas que Brett Kavanaugh soit le symbole de leur défaite», a-t-elle poursuivi.

La librairie mystique envisage également d'organiser un deuxième rituel, appelé «The Rites of the Scorned One», afin de soutenir les femmes et les hommes qui ne veulent plus rester silencieux face au problème des agressions sexuelles.

«Nous sensibilisons le public et faisons savoir aux victimes qu'elles ne sont pas abandonnées seules avec les monstres», a indiqué Mme Bracciale. «Même les sorcières sont en train de sortir du bois pour y mettre fin.»

Donald Trump - Sputnik France
Journaliste disparu: Trump menace Riyad de «châtiment sévère»
Catland Books avait déjà organisé l'été dernier trois prestations pour jeter un mauvais sort sur le Président Donald Trump à cause de sa politique intérieure.

Le Sénat américain a approuvé samedi la nomination du juge conservateur Brett Kavanaugh à la Cour suprême, à l'issue d'un processus de confirmation chaotique, marqué par des accusations d'agression sexuelle contre le magistrat lorsqu'il était jeune.

M. Kavanaugh, qui a catégoriquement nié ces accusations, a obtenu une courte majorité (50-48), offrant une importante victoire politique au Président Donald Trump qui devrait placer en minorité les juges progressistes au sein de la plus haute instance judiciaire américaine pour de nombreuses années.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала