Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un historien allemand détaille la politique de deux poids deux mesures d’Angela Merkel

© Sputnik . Alexei Witwizkij / Aller dans la banque de photosAngela Merkel
Angela Merkel - Sputnik France
S'abonner
La politique étrangère d’Angela Merkel serait une politique de deux poids deux mesures, notamment dans le dossier syrien et dans l’affaire Khashoggi, fustige l’historien allemand Götz Aly dans un article publié le 16 octobre dans le journal Berliner Zeitung.

«Dès que les services de renseignement russes sont en cause, le gouvernement allemand réagit avec une grande sévérité; mais une fois que le gouvernement saoudien est soupçonné du meurtre d'un journaliste d'opposition, personne à Berlin n'exige de sanctions économiques contre Riyad», s'indigne le journaliste et historien allemand Götz Aly.

Angela Merkel - Sputnik France
L’Allemagne en quête d’alternative: la coalition de Merkel perd en popularité
Quand Daech*, souligne-il, kidnappe 150 familles syriennes, en premier lieu des femmes et des enfants, le porte-parole d'Angela Merkel, Steffen Seibert, préfère garder le silence.

Et de poursuivre: «Mais quand l'armée syrienne tentent de mettre fin à l'activité de tels terroristes, refait surface la maxime: tout ce que fait Assad est mauvais. Voici comment fonctionne la politique de deux poids deux mesures. (…) Dans le dossier syrien, le gouvernement allemand refuse d'admettre qu'il a encouragé "les rebelles" avec une négligence criminelle.»

Concernant l'affaire Khashoggi, Angela Merkel «ne poursuit que des intérêts économiques», fustige-t-il dans le même article.

German Chancellor Angela Merkel, right, and Turkey's Prime Minister Recep Tayyip Erdogan, left (AP Photo/Axel Schmidt) - Sputnik France
Merkel n’assisterait pas au banquet à l’occasion de la visite d’Erdogan en Allemagne
Virulent critique du pouvoir saoudien, M.Khashoggi n'a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul. Selon sa fiancée qui l'y avait accompagné, il devait y obtenir des documents nécessaires pour leur mariage.

Des responsables turcs ont affirmé qu'il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Pour sa part, Riyad rejette les allégations turques tout en affirmant que le journaliste a quitté le bâtiment.

Donald Trump a plus tôt annoncé qu'il excluait des représailles économiques, comme la limitation des ventes d'armes au royaume saoudien, à cause de cette affaire.

*Organisation terroriste interdite en Russie 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала