Cristiano Ronaldo sur les accusations de viol: «Je suis un homme heureux»

© AFP 2022 FRANCISCO LEONGCristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo - Sputnik France
Cristiano Ronaldo a confié lors d’un point presse tenu le 22 octobre à Manchester qu'il était un «homme heureux» pour qui «la vérité passe avant tout», en réponse aux accusations de viol à son encontre.

Cristiano Ronaldo, qui s'apprête à jouer contre son ancien club de Manchester United, s'est prononcé évasivement sur les accusations de viol portées contre lui, relate le journal The Guardian.

«Je sais que je suis un exemple. Je le sais à 100%. Sur le terrain et en dehors du terrain. Donc, je suis toujours souriant, je suis un homme heureux, je suis heureux de jouer dans un club fantastique. J'ai une famille fantastique, j'ai quatre enfants, je suis en bonne santé. J'ai tout. Alors le reste, ça ne me gêne pas. Je vais très-très bien», a-t-il martelé.

Lorsque les journalistes ont réitérés leur question sur les accusations portées contre lui, le Portugais a repris ses propos:

«Vous n'avez pas écouté ce que je disais. Je suis un homme heureux. Nous avons fait une déclaration officielle il y a deux semaines, si je ne me trompe pas. Je suis content [de la façon dont cela progresse]. Bien sûr, je ne vais pas mentir à propos de cette situation, je suis très heureux. Mes avocats sont confiants et, bien sûr, moi aussi. Le plus important est que je profite du football, que je profite de ma vie. Le reste, j'ai des gens qui prennent soin de ma vie. Bien sûr, la vérité vient toujours en première position. Donc, je vais bien.»

Luka Modric sacré meilleur joueur de l'année - Sputnik France
Fin de l’hégémonie de Ronaldo et Messi
Une Américaine de 34 ans, Kathryn Mayorga, a porté plainte pour viol contre le footballeur. Selon sa version des faits, le sportif l'aurait agressée sexuellement en 2009 avant d'acheter son silence moyennant la somme de 375.000 euros.

Ce scandale avait fait surface une première fois il y a un an et demi, mais le nom de Kathryn Mayorga n'est apparu que plus récemment. L'année dernière, le Portugais avait qualifié cette révélation de «fiction journalistique», faisant savoir aux médias que le rapport sexuel avait été «consenti».

Cependant, d'après l'avocat de Kathryn Mayorga, la plaignante possèderait un document infirmant la version de Cristiano Ronaldo, et prouvant que la victime avait dit «non» et «stop» à plusieurs reprises.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала