Des planétologues avancent un nouvel argument en faveur de l’existence de la vie sur Mars

L’eau des ruisseaux salés qui coulent en certaines saisons sur la Planète rouge pourraient renfermer de grandes quantités d’oxygène nécessaires à la survie non seulement de microbes, mais aussi de créatures multicellulaires, d’après une récente étude d’un groupe de scientifiques américains du California Institute of Technology.

Des chercheurs américains du California Institute of Technology ont présenté un nouvel argument en faveur de la théorie de l'existence de vie sur Mars, comprend-on des résultats de leurs études publiés dans la revue Nature Geoscience. D'après ces planétologues, l'eau des coulées salées saisonnières pourraient contenir assez d'oxygène pour assurer la survie des créatures multicellulaires.

Mars - Sputnik France
De la «vie extraterrestre» sur Mars? Ces bactéries espagnoles auraient une réponse

«Il n'y a presque pas d'oxygène dans l'atmosphère de Mars et personne ne croyait donc que la Planète rouge pourrait présenter des environnements où la respiration aérobie serait possible. Nos calculs montrent que ces conditions pourraient exister dans les eaux des couches superficielles du sol de Mars», indique l'étude de Woodward Fischer et ses collègues du California Institute of Technology.

Selon les spécialistes, ces conditions existent dans des lacs acides et alcalins sur la Terre qui abritent des organismes, c'est pourquoi on peut supposer que la vie est possible sur Mars.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала