Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le sosie de Khashoggi a déjà quitté la Turquie, selon Erdogan

© AP Photo / Emrah GurelJamal Khashoggi
Jamal Khashoggi - Sputnik France
S'abonner
L’individu, déguisé en Jamal Khashoggi, est parti pour Riyad depuis la Turquie, a déclaré le Président turc. Auparavant, les médias avaient publié des photos qui pourraient prouver qu’un agent saoudien a tenté de se faire passer pour le journaliste tué dans le consulat saoudien à Istanbul.

Le sosie du journaliste saoudien Jamal Khashoggi filmé par des caméras de vidéosurveillance quelques heures après la disparition de ce dernier a déjà quitté la Turquie en direction de Riyad, a déclaré ce mardi Recep Tayyip Erdogan s'exprimant devant le groupe parlementaire de son parti à Ankara.

«Un homme, qui s'est habillé avec les vêtements de Khashoggi et a mis une fausse barbe, a tenté de se faire passer pour lui avant de quitter la Turquie en direction de Riyad», a-t-il lancé.

Retrato del periodista opositor saudí Jamal Khashoggi cerca del consulado saudí en Estambul - Sputnik France
À Istanbul, un agent saoudien se serait-il fait passer pour Khashoggi déjà mort? (photos)
Auparavant, un haut responsable turc avait déclaré à la chaîne de télévision américaine CNN que des caméras de vidéosurveillance avaient filmé un agent de renseignement saoudien sortant du consulat général d'Arabie saoudite à Istanbul quelques heures après que le journaliste Jamal Khashoggi y avait été tué. L'officier en question s'appellerait Mustafa al-Madani et ferait partie des 15 Saoudiens actuellement recherchés pour être interrogés sur le décès de Jamal Khashoggi. Le même homme, portant encore les vêtements du journaliste mort, aurait été aperçu dans la même journée du 2 octobre à la Mosquée bleue.

L'Arabie saoudite a fini par reconnaître la mort du journaliste, disparu début octobre au consulat saoudien à Istanbul. Riyad assure que Jamal Khashoggi a été tué dans une rixe et dément avoir ordonné qu'il soit assassiné.

Dimanche 21 octobre, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a qualifié la mort du journaliste d'«énorme et grave erreur» et a dit «ne pas savoir où se trouve son corps».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала