Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une prédiction de Kim Jong-un sur les sanctions révélée par des médias

© Sputnik . Iliya Pitalev / Aller dans la banque de photosKim Jong-un
Kim Jong-un - Sputnik France
S'abonner
Selon les pronostics du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, en 2019 les sanctions contre son pays seront levées, a annoncé Rossiïskaïa Gazeta.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un estime que les sanctions contre son pays seront levées l'année prochaine, à en croire des médias sud-coréens.

Selon la presse sud-coréenne, des fonctionnaires et représentants d'entreprises nord-coréens tiennent depuis le mois de septembre des consultations intenses avec les autorités chinoises afin d'intensifier la coopération.

Une source a confié que le dirigeant nord-coréen avait ordonné de se préparer à la levée des sanctions.

«L'année prochaine les sanctions à notre encontre seront levées. Soyez prêts. Celui qui réussira ne le regrettera pas et recevra une récompense, mais aussi le titre de héros. Agissez vite», aurait-il affirmé à ses subalternes.

Selon une autre source, ces derniers mois les autorités chinoises ont sensiblement affaibli le contrôle de leur frontière avec la Corée du Nord. Cela concerne notamment le contrôle des cargaisons exportées en Corée du Nord. En outre, les entreprises chinoises ont commencé à embaucher des ouvriers nord-coréens dans les régions frontalières en dépit de toutes les interdictions.

Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Corée du Nord: dénucléarisation et assouplissement des sanctions «doivent aller de pair»
En septembre dernier, plusieurs médias ont annoncé que Kim Jong-un comptait sur l'aide de la Russie pour affaiblir les sanctions contre son pays.

En décembre 2017, le Conseil de sécurité de l'Onu a durci les sanctions contre la Corée du Nord après un test de missile réalisé par Pyongyang. La résolution ad hoc prévoit des restrictions sur les livraisons de pétrole brut et de produits de transformations de pétrole, ainsi que d'équipement industriel, de matériel lourd et de véhicules. Les pays membres s'étaient engagés à expulser les travailleurs migrants nord-coréens en 24 mois.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала