Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«L’Otan ramène ou essaie de ramener l’Europe à l’époque de la Guerre froide»

© AFP 2021 GEORGES GOBETOtan en Amérique latine: c’est «une menace pour la paix dans la région»
Otan en Amérique latine: c’est «une menace pour la paix dans la région» - Sputnik France
S'abonner
La normalisation des relations entre la Russie et l’Otan n’est possible qu’à la condition d’une révision de la politique de dissuasion de l’Alliance atlantique qui est orientée contre Moscou et laisse entrevoir un retour de la Guerre froide en Europe, a déclaré lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Grouchko.

Tourists reflected in a EU logo - Sputnik France
Défense russe: le retrait US du Traité FNI aura de graves conséquences pour l'Europe
La politique actuelle de l'Otan à l'égard de la Russie rend impossible la normalisation des relations entre les deux parties, a affirmé lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Grouchko.

«À l'heure actuelle, il est évident pour nous que le retour à la normalité [des relations Otan-Russie, ndlr] n'est possible que si l'Otan renonce au choix qu'il a fait de la confrontation», a déclaré M.Grouchko lors d'une table ronde organisée sur le thème de l'«Avenir de l'Otan: sources d'incertitude et scénarios possibles de développement».

Selon le diplomate, la politique de l'Alliance ne mène qu'à l'aggravation de la situation militaire en Europe.

«Ce que l'Otan fait sur son flanc oriental peut être qualifié de création d'un potentiel militaire capable de projeter une force vers la Russie. En termes militaires, il s'agit de préparatifs militaires», a-t-il souligné.

Sergueï Lavrov - Sputnik France
Lavrov trouve que l’Europe s’est énervée après la décision des USA sur le Traité FNI
Quant à la Russie, elle doit répondre à ce comportement de l'Otan par des mesures politiques et militaires, a ajouté M.Grouchko.

«En plaçant sa politique de dissuasion à l'égard de la Russie au centre de son activité militaire, l'Otan ramène ou essaie de ramener l'Europe à l'époque de la Guerre froide», a constaté le vice-ministre.

Il est sûr qu'une telle politique risque de provoquer une nouvelle course aux armements, difficile à arrêter, «même si la volonté politique existe et les conditions appropriées sont réunies». N'ayant pas réussi à se transformer après la fin de la Guerre froide, l'Alliance atlantique essaie de recréer l'atmosphère de cette époque, a conclu Alexandre Grouchko.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала