Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La coalition US répond aux accusations sur l'emploi de phosphore blanc

S'abonner
La coalition internationale anti-Daech* menée par les Etats-Unis a rejeté les accusations concernant l'utilisation de phosphore blanc pendant ses bombardements en Syrie.

Deir ez-Zor (archives) - Sputnik France
Les USA ont-ils utilisé du phosphore en Syrie? Moscou veut une enquête
Le porte-parole de la coalition internationale anti-Daech* Sean Ryan contacté par Sputnik a rejeté les rapports syriens sur l'emploi de phosphore blanc dans les bombardements effectués en Syrie.

«Quant à l'emploi de phosphore, c'est totalement faux», a déclaré le porte-parole.

Plus tôt dans la journée, l'agence SANA a affirmé que la coalition américaine avait de nouveau frappé la ville syrienne de Hadjin avec des projectiles contenant du phosphore blanc.

Un F-15 - Sputnik France
Washington dément avoir utilisé des bombes au phosphore blanc en Syrie
Auparavant, le Centre russe pour la réconciliation des parties syriennes avait annoncé que deux F-15 de l'US Air Force avaient largué des bombes au phosphore sur Hadjin le 8 septembre dernier. La coalition a alors démenti ces rapports.

Les bombes au phosphore blanc sont considérées comme une arme de destruction massive, leur utilisation étant interdite par un protocole additionnel à la Convention de Genève de 1949.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала