Défense russe: les militaires US entraînent des groupes armés recrutés parmi les réfugiés

© AFP 2022 Louai BesharaAl-Tanf
Al-Tanf - Sputnik France
Alarmé par la situation humanitaire «catastrophique» dans le camp de réfugiés d'al-Roukhban situé à proximité de la base américaine en Syrie, le ministre russe de la Défense a dénoncé les démarches entreprises par les États-Unis dans cette zone.

Les militaires américains entraînent des groupes armés composés d'habitants locaux dans le camp de réfugiés d'al-Roukhban, dans le sud de la Syrie, a affirmé Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

«Les actions irresponsables des États-Unis qui ont illégalement occupé une vaste zone en Syrie ont débouché sur une situation humanitaire catastrophique dans le camp de réfugiés d'al-Roukhban», a-t-il indiqué.

La situation au Yémen - Sputnik France
Libye, Syrie, Yémen: la guerre et la pauvreté raniment la pratique des mariages précoces
«Qui plus est, les militaires américains, sans même le dissimuler, entraînent activement des formations armées dont les membres sont recrutés parmi les habitants locaux», a ajouté le responsable.

La situation humanitaire dans le camp s'aggrave de jour en jour à cause du fait que les militaires américains de la base d'al-Tanf s'opposent depuis longtemps à toute tentative du gouvernement syrien et des organisations internationales d'y apporter une aide humanitaire, selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. Qui plus est, le camp de réfugiés d'al-Roukhban, situé près de la base américaine d'al-Tanf, continue à abriter des radicaux venant de toute la Syrie.

Alep - Sputnik France
En Syrie, plus de 120 civils tués en 1 mois par des frappes non ciblées de la coalition US
Le camp se trouve dans la région d'al-Tanf (province de Homs) qui, selon le ministère syrien de la Réconciliation, se trouve encerclé par des opposants au gouvernement syrien. En 2014, lorsque les djihadistes de Daech* avaient commencé à investir le territoire syrien, des dizaines de milliers de réfugiés s'étaient rués sur la région d'al-Tanf en espérant pouvoir passer ensuite en Jordanie.

Toutefois, les autorités jordaniennes avaient refusé de les admettre dans le Royaume, autant pour des raisons de sécurité que pour d'autres liées aux difficultés économiques. C'est ainsi que le camp d'al-Roukban a vu le jour.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала