La peine de mort totalement «abolie» en Allemagne

Un référendum dans le land allemand de Hesse, afin de modifier sa Constitution, a été tenu jeudi. La majorité des habitants ont voté pour abolir la peine de mort dans la région.

Malgré le fait que la peine de mort soit interdite en République fédérale d'Allemagne dans sa Constitution depuis 1949, dans la Constitution du land de Hesse, dans l'ouest de l'Allemagne, qui abrite la capitale financière du pays, Francfort, cette clause figurait encore, même si elle n'était pas applicable, relate le quotidien The Local.

D'après les résultats du référendum tenu dans le land jeudi, 83,2% des électeurs se sont dit en faveur de l'abolition de cette clause qui était inscrite dans le texte de l'article 21 de la Constitution du land, et 16,7% contre.

US-Präsident Donald Trump bei dem Treffen mit dem russischen Staatschef Wladimir Putin in Helsinki - Sputnik France
La fusillade à Pittsburgh pousse Trump à reconsidérer la peine de mort

«Pour les crimes particulièrement sévères, la peine pourrait être la mort», est-il inscrit dans le texte. Selon Volker Bouffier, ministre-président de Hesse, le land «possède maintenant une Constitution adaptée aux réalités du XXIe siècle».

Le référendum a été tenu afin de modifier la Constitution du land et en plus de l'abolition de la peine de mort, les habitants ont également voté pour une quinzaine de clauses à changer, y compris l'égalité entre hommes et femmes et la protection des données.

Aujourd'hui, le dernier pays européen avec la peine de mort est la Biélorussie qui la maintient encore tant dans la loi qu'en pratique, alors que 102 pays l'ont abolie dans le monde.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала