En manque de recrues, l’armée britannique enrôlerait des étrangers

© AP Photo / Matt DunhamMembers of the British military's 4th Mechanised Brigade parade through central London to attend a reception at the Houses of Parliament, Monday, April 22, 2013. The soldiers recently returned from six months serving in Afghanistan's Helmand province.
Members of the British military's 4th Mechanised Brigade parade through central London to attend a reception at the Houses of Parliament, Monday, April 22, 2013. The soldiers recently returned from six months serving in Afghanistan's Helmand province. - Sputnik France
Pour remédier au déficit de recrues dans l’armée royale, le ministère britannique de la Défense envisage de faire appel à des ressortissants australiens, canadiens et indiens qui n’ont jamais vécu au Royaume-Uni, indique le quotidien The Times.

La Défense britannique sait ce que seront les guerres du futur et qui le fera (image d'illustration) - Sputnik France
La Défense britannique sait ce que seront les guerres du futur et qui le fera
Les autorités britanniques permettront pour la première fois à des étrangers ressortissants de pays du Commonwealth qui n'ont jamais vécu au Royaume-Uni de servir dans l'armée britannique, annonce le quotidien The Times. Cette mesure est destinée à résoudre le problème du manque de recrues.

Le ministère de la Défense a décidé d'annuler l'exigence de séjour de cinq ans au Royaume-Uni pour les candidats au service militaire de pays membres du Commonwealth, y compris de l'Australie, du Canada et de l'Inde. La Marine britannique lancera la procédure de recrutement au début de l'année prochaine, précise le quotidien.

Selon lui, Londres espère recruter 1.350 étrangers chaque année.

Soldats britanniques - Sputnik France
L’armée UK serait en trop mauvais état pour frapper la Syrie, selon un média anglais
Ces trois dernières années, l'armée britannique manque 3.000 militaires. Au premier trimestre 2018, le Royaume-Uni n'a recruté que 7% du nombre nécessaire de soldats, souligne l'auteur de l'article.

«Selon les données présentées au comité de la Défense [de la Chambre des communes, ndlr], cette année, dans le meilleur des cas, l'armée ne pourra recruter que la moitié des effectifs nécessaires», estime le membre du Parti conservateur Mark Francois, cité par The Times.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала