Theresa May: le gouvernement britannique approuve le projet d'accord sur le Brexit

Le gouvernement britannique a donné son aval au projet d'accord avec l'UE sur le Brexit après cinq heures de discussions, a annoncé la Première ministre Theresa May qui devrait fournir jeudi des précisions sur l'accord devant le parlement. La Commission européenne a publié le texte du projet de l'accord, un document de 585 pages.

Le gouvernement britannique a approuvé le projet d'accord avec l'UE sur le Brexit, a déclaré mercredi à Londres la Première ministre Theresa May à la sortie d’une réunion avec son cabinet qui a duré cinq heures.

«La décision collective du cabinet est que le gouvernement approuve le projet d'accord sur le retrait de l'UE et le projet de déclaration politique», a indiqué Mme May devant sa résidence de Downing Street.

Theresa May - Sputnik Afrique
Brexit: une décision clé de Theresa May rejetée par l’UE
Ce projet sera soumis au parlement du pays. Selon Theresa May, qui devrait fournir jeudi des précisions sur l'accord devant le parlement, le texte sert les intérêts de l'ensemble du Royaume-Uni.

«Nous avons des jours difficiles devant nous. Cette décision a été soigneusement analysée. Cet accord nous permet de reprendre le contrôle de notre argent, de nos lois et de nos frontières, nous donnant ainsi la possibilité de bâtir un avenir prometteur pour le Royaume-Uni», a noté la Première ministre.

La Commission européenne a publié mercredi soir le texte du projet de l'accord, un document de 585 pages.

Selon ce document, le Royaume-Uni et l'UE mettront en place un espace douanier commun qui fonctionnera jusqu'à la fin des négociations sur les paramètres des futures relations entre Londres et Bruxelles. Les autorités britanniques ont promis de respecter leurs engagements financiers pris dans le cadre du budget pluriannuel 2014-2020.

La question de la frontière entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande reste l'un des problèmes clés du Brexit: les parties doivent décider comment ne pas violer les conditions de l'accord de Belfast, empêcher la création d'une «frontière dure» entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande après le Brexit et ne pas porter atteinte à l'intégrité du Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni doit quitter l'Union européenne le 29 mars 2019.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала