Les S-400 russes seraient une menace pour les F-35 en Turquie

© Sputnik . Alexeï Malgavko / Aller dans la banque de photosS-400 russes
S-400 russes - Sputnik France
Le déploiement éventuel de systèmes antiaériens russes S-400 en Turquie menacera la sécurité des chasseurs F-35, d'après une source américaine citée par l'agence turque Anadolu.

Le drapeau de Turquie - Sputnik France
Ankara annonce la date du déploiement des S-400 russes en Turquie
Il est probable que les États-Unis finissent par imposer des sanctions à l'encontre de la Turquie en raison de l'achat de systèmes S-400 russes, annonce l'agence Anadolu citant une source à Washington.

«Je ne suis pas en mesure de dire avec exactitude si des sanctions seront imposées à l'encontre d'Ankara en raison du contrat sur les S-400, mais c'est dans l'ordre du possible. L'administration des USA n'est guère optimiste à ce sujet», a confié l'interlocuteur de l'agence.

An S-400 Triumf anti-aircraft weapon system and a Pantsir-S surface-to-air missile and anti-aircraft artillery weapon system during the combat duty drills of the surface to air-misile regiment in the Moscow Region - Sputnik France
D’où vient la popularité des S-400 russes sur le marché militaire?
Selon lui, l'achat de S-400 par Ankara présente des problèmes quant à leur intégration éventuelle dans les infrastructures de l'Otan.

«La présence de S-400 dans les zones de vol de chasseurs de cinquième génération F-35 constitue une menace. Washington et Ankara poursuivent des négociations à ce sujet», a fait savoir la source.

Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Erdogan se prononce sur l’achat de S-400 russes
En septembre 2017, la Russie a annoncé avoir signé un contrat prévoyant la livraison de systèmes de missiles S-400 à la Turquie. Fin octobre dernier, le ministre turc de la Défense Hulusi Akar a déclaré que le déploiement de systèmes russes en Turquie devrait débuter en octobre 2019.

Pour leur part, les États-Unis exercent des pressions sur la Turquie, leur allié au sein de l'Otan, pour qu'elle renonce à l'acquisition de ces systèmes de défense antiaérienne, menaçant de refuser de lui livrer des chasseurs F-35.

Dans le même temps, une loi adoptée par le Congrès américain en 2017 prévoit des sanctions économiques contre toute entité ou pays ayant conclu des contrats d'armement avec des entreprises russes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала