Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une «erreur de copier/coller» révèle que les USA ont inculpé Assange, selon WikiLeaks

© Sputnik . Alex McNaughton / Aller dans la banque de photosJulian Assange
Julian Assange - Sputnik France
S'abonner
Une inculpation secrète portée contre Julian Assange a été révélée par la cour d’Alexandria dans le cadre d’une autre affaire à cause d’une erreur de copier-coller, rapporte WikiLeaks.

Dans le cadre d'une autre affaire, des procureurs américains ont révélé une inculpation portée contre Julian Assange par la cour d'Alexandria et censée être secrète, a annoncé WikiLeaks jeudi soir. La nature exacte des chefs d'accusation retenus contre M.Assange n'a pas été connue immédiatement.

Selon ce document déclassifié par erreur, cette inculpation aurait dû rester secrète jusqu'à l'arrestation du fondateur de WikiLeaks, une démarche essentielle, d'après le parquet, pour garantir qu'Assange ne s'échappe pas afin d'éviter une arrestation et son extradition.

Les autorités américaines n'ont pas commenté ces informations.

Julian Assange - Sputnik France
La justice équatorienne rend son verdict après une réclamation d’Assange
Auparavant, celles-ci avaient reconnu que les procureurs d'Alexandria avaient entamé une enquête criminelle sur le fondateur de WikiLeaks pour avoir divulgué de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains en 2010.

Le Président américain Donald Trump et son chef de la diplomatie Mike Pompeo avaient demandé publiquement que des poursuites judiciaires soient engagées contre Julian Assange.

M.Assange et ses représentants ont affirmé à plusieurs reprises que les États-Unis avaient déjà porté des accusations contre lui. Ces allégations étaient toujours repoussées par les autorités américaines.

En 2012, Julian Assange a trouvé asile dans l'ambassade équatorienne à Londres dans le but d'échapper à une extradition vers la Suède où il était recherché pour viol et agression sexuelle. Bien que ces poursuites aient été abandonnées en 2017, le tribunal de Westminster a maintenu le mandat d'arrêt contre M.Assange, indiquant qu'il avait été délivré après que ce dernier a enfreint les conditions de sa liberté sous caution.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала