«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège

Le 22 novembre 1941, les premiers camions de nourriture ont traversé par la glace le lac Ladoga pour rejoindre la ville de Leningrad assiégée. Pendant le premier hiver du siège, qui fut aussi le plus rude, cette piste de glace a sauvé des centaines de milliers de vies.

 Retrouvez en photos cette «route de la vie» qui reliait Leningrad à la terre ferme dans ce diaporama de Sputnik.

© Sputnik / Aller dans la banque de photosLa «route de la vie», comme l'ont surnommée les habitants de la ville, passait par le lac Ladoga. Et cette expression n'est pas une image poétique: cet itinéraire était le seul canal d'approvisionnement de Leningrad, qui a permis à la ville assiégée de survivre. Cette route servait également à faire sortir les armements fabriqués dans ses usines.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
1/18
La «route de la vie», comme l'ont surnommée les habitants de la ville, passait par le lac Ladoga. Et cette expression n'est pas une image poétique: cet itinéraire était le seul canal d'approvisionnement de Leningrad, qui a permis à la ville assiégée de survivre. Cette route servait également à faire sortir les armements fabriqués dans ses usines.
© Sputnik . Boris Kudoyarov / Aller dans la banque de photosLa route a commencé à fonctionner quand les rations alimentaires ont été réduites jusqu'à 250 g de pain par jour pour les travailleurs et 125 g pour tous les autres, et quand les habitants ont commencé à mourir par milliers de famine.
Photo: Leningrad assiégée, avenue Nevski, après les bombardements de l'artillerie allemande, 1942.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
2/18
La route a commencé à fonctionner quand les rations alimentaires ont été réduites jusqu'à 250 g de pain par jour pour les travailleurs et 125 g pour tous les autres, et quand les habitants ont commencé à mourir par milliers de famine.
Photo: Leningrad assiégée, avenue Nevski, après les bombardements de l'artillerie allemande, 1942.
© Sputnik . Mikhail Trakhman / Aller dans la banque de photosSelon différentes sources, entre 600.000 et 1,5 million de personnes sont mortes à Leningrad pendant le siège.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
3/18
Selon différentes sources, entre 600.000 et 1,5 million de personnes sont mortes à Leningrad pendant le siège.
© Sputnik / Aller dans la banque de photosLa construction de la piste de glace via le plus grand lac d'Europe, Ladoga, était une idée grandiose même pour une période de paix.
Photo: la «route de la vie» sur le lac Ladoga, 31 décembre 1941.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
4/18
La construction de la piste de glace via le plus grand lac d'Europe, Ladoga, était une idée grandiose même pour une période de paix.
Photo: la «route de la vie» sur le lac Ladoga, 31 décembre 1941.
© Sputnik / Aller dans la banque de photosDes enfants à Leningrad pendant le siège, 1942.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
5/18
Des enfants à Leningrad pendant le siège, 1942.
© Sputnik / Aller dans la banque de photosLa piste de glace passait à seulement 12-15 km des positions allemandes: il y avait donc un risque de raid aérien ou de bombardement.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
6/18
La piste de glace passait à seulement 12-15 km des positions allemandes: il y avait donc un risque de raid aérien ou de bombardement.
© Sputnik / Aller dans la banque de photosLeningrad pendant le siège. Transport de réservoirs à gaz utilisés pour la défense antiaérienne de la ville.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
7/18
Leningrad pendant le siège. Transport de réservoirs à gaz utilisés pour la défense antiaérienne de la ville.
© Photo Public domain Des obus allemands laissaient sur la piste des trous qui se recouvraient immédiatement de glace et étaient impossible à voir. Les véhicules tombant sous la glace ne pouvaient pas toujours être ressortis à la surface.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
8/18
Des obus allemands laissaient sur la piste des trous qui se recouvraient immédiatement de glace et étaient impossible à voir. Les véhicules tombant sous la glace ne pouvaient pas toujours être ressortis à la surface.
© Sputnik . Boris Losin / Aller dans la banque de photosL'évacuation des enfants de Leningrad assiégée.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
9/18
L'évacuation des enfants de Leningrad assiégée.
© Sputnik . Boris Kudoyarov / Aller dans la banque de photosQuand la glace de Ladoga fondait définitivement, le relais était pris par la «route de la vie» estivale.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
10/18
Quand la glace de Ladoga fondait définitivement, le relais était pris par la «route de la vie» estivale.
© Sputnik . Boris KudoyarovDes habitants de Leningrad assiégée sortent d'un abri après la fin d'une alerte, 1942.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
11/18
Des habitants de Leningrad assiégée sortent d'un abri après la fin d'une alerte, 1942.
© Sputnik . Alexander Brodskiy / Aller dans la banque de photosPendant les deux hivers de siège, plus d'un million de tonnes marchandises ont été transportés et près d'un million de personnes ont été évacuées. Les véhicules roulaient même sur une couche d'eau de 50 cm.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
12/18
Pendant les deux hivers de siège, plus d'un million de tonnes marchandises ont été transportés et près d'un million de personnes ont été évacuées. Les véhicules roulaient même sur une couche d'eau de 50 cm.
© Sputnik . Vsevolod TarasevichLeningrad pendant des bombardements d'artillerie, mars 1942.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
13/18
Leningrad pendant des bombardements d'artillerie, mars 1942.
© Sputnik . S. Ozersky / Aller dans la banque de photosDes habitants de Leningrad assiégée transportent une dépouille sur un traîneau.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
14/18
Des habitants de Leningrad assiégée transportent une dépouille sur un traîneau.
© Sputnik . Gregory Chertov / Aller dans la banque de photosDes habitantes de Leningrad assiégée en attente d'un transport vers la terre ferme par la glace du lac Ladoga.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
15/18
Des habitantes de Leningrad assiégée en attente d'un transport vers la terre ferme par la glace du lac Ladoga.
© Sputnik . S. Ozersky / Aller dans la banque de photos«Tout le monde est mort» écrit dans son journal l'écolière de Leningrad Tania Savitcheva, dont la famille a été tuée pendant le siège.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
16/18
«Tout le monde est mort» écrit dans son journal l'écolière de Leningrad Tania Savitcheva, dont la famille a été tuée pendant le siège.
© Sputnik / Aller dans la banque de photosAu total, la «route de la vie» comprenait plus de 60 pistes. Certaines étaient destinées au transport du matériel, d'autres au transport de munitions ou encore à l'évacuation des blessés, des enfants, ainsi que des véhicules contenant des produits pétroliers.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
17/18
Au total, la «route de la vie» comprenait plus de 60 pistes. Certaines étaient destinées au transport du matériel, d'autres au transport de munitions ou encore à l'évacuation des blessés, des enfants, ainsi que des véhicules contenant des produits pétroliers.
© Sputnik . Boris Kudoyarov / Aller dans la banque de photosLa route de la vie a existé jusqu'en 1944 pour aider à approvisionner la ville. En hiver 1942-1943, elle a également été utilisée pour préparer l'offensive de l'Armée rouge pour percer le siège.
«La route de la vie»: comment les habitants de Leningrad ont été sauvés pendant le siège - Sputnik Afrique
18/18
La route de la vie a existé jusqu'en 1944 pour aider à approvisionner la ville. En hiver 1942-1943, elle a également été utilisée pour préparer l'offensive de l'Armée rouge pour percer le siège.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала