Neuf mois de prison pour un chien au Royaume-Uni

© AFP 2022 Bertran GuayUn chow-chow (photo d'archive)
Un chow-chow (photo d'archive) - Sputnik France
Au Royaume-Uni, pays réputé pour la passion de ses habitants pour la cause animale, des milliers de personnes ont rejoint une campagne en ligne réclamant de libérer un chiot chow-chow âgé de 16 semaines saisi par la police en vertu de la loi sur les chiens dangereux, selon The Daily Mail.

Au Royaume-Uni les défenseurs des droits des animaux en fureur ont exigé la libération immédiate d'un chiot chow-chow appelé Bungle qui a été saisi par la police en vertu de la loi sur les chiens dangereux après avoir mordu la main d'un officier de police, a annoncé The Daily Mail.

Le chiot âgé de 16 semaines s'est échappé du domicile de ses propriétaires dans le Northamptonshire et s'est retrouvé sous un camion, tout tremblant de froid. Les policiers ont estimé qu'il perturbait la sécurité de la circulation et ont décidé de le sortir de son refuge. À ce moment, Bungle a mordu par deux fois un agent de police. Il risque maintenant 9 mois de prison.

chien - Sputnik France
Maître de l’exagération: un chiot hurle et pleure à la vue d’une seringue (vidéo)
Une campagne en ligne a été lancé réclamant de libérer Bungle, alors qu'une pétition de soutien a déjà recueilli plus de 300 signatures.

Les experts ont averti que le chiot est probablement «effrayé et déprimé» et que le temps passé loin de sa famille dans un chenil pourrait affecter de manière permanente son tempérament.

Des utilisateurs des réseaux sociaux ont attaqué la police, affirmant que «les humains sont moins sanctionnés pour des infractions beaucoup plus graves».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала