Des astronomes découvrent de l’eau sur une exoplanète. Voici pourquoi c’est important

© Wikipedia / NASA/JPL-CaltechUne exoplanète vue par un artiste peintre
Une exoplanète vue par un artiste peintre - Sputnik France
Les astronomes de l'observatoire Keck à Hawaii ont détecté de l'eau sur la planète HR 8799 c faisant partie d'un système planétaire situé à seulement 179 années-lumière de la Terre. La jeune planète gazeuse est sept fois plus massive que Jupiter et a été observée pour la première fois en 2008.

Il est extrêmement difficile de recueillir des informations détaillées sur les exoplanètes. La lumière de son étoile submerge en fait celle de l'exoplanète, ce qui rend difficile leur visualisation par les télescopes. Cependant, une équipe utilisant des technologies de pointe à l'observatoire de Keck a fait un bond en avant dans l'observation des exoplanètes et a détecté de l'eau dans l'atmosphère d'une planète située à 179 années-lumière de la Terre, relate le site Business Insider.

Le système solaire en question comprend une étoile, appelée HR 8799, et les exoplanètes HR 8799 b, c, d et e. Le système se trouve à 179 années-lumière de la constellation de Pegasus. L'étoile elle-même est une étoile de la séquence principale, âgée de 30 millions d'années.

Les nouvelles observations portent sur l'exoplanète HR 8799 c, observée pour la première fois en 2008. Il s'agit d'une jeune planète gazeuse géante, sept fois plus volumineuse que Jupiter, qui tourne autour de son étoile tous les 200 ans. Ces nouvelles observations par imagerie directe confirment la présence d'eau dans l'atmosphère et confirment le manque de méthane de sa surface.

Selon l'auteur principal de l'étude, Ji Wang, ancien chercheur postdoctoral à Caltech et maintenant professeur adjoint à l'Ohio State University, le système HR 8799 est le premier système multi-planètes photographié directement.

«À l'aide du télescope Keck, nous sommes désormais en mesure d'apprendre davantage sur la physique et la dynamique de telles planètes géantes, qui ne ressemblent pas aux planètes de notre système solaire», conclut le Pr.Wang.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала