La Défense russe confirme la contamination d’Alep par des substances chimiques

© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosAlep
Alep - Sputnik France
Les terroristes d’al-Nosra* ont attaqué la ville syrienne d’Alep avec des obus artisanaux de 120 mm au chlore, a déclaré un représentant des Troupes russes de protection radiologique, biologique et chimique (RKhBZ) tout en confirmant la contamination d’Alep par des substances chimiques.

Alep en octobre 2018 - Sputnik France
Pierre Le Corf depuis Alep: «Les roquettes à l'arme chimique, on les a reçues d'Idlib»
Pour mener l’attaque du 24 novembre ciblant la ville syrienne d’Alep, al-Nosra* a eu recours à des obus artisanaux de 120 mm au chlore, a annoncé ce dimanche aux journalistes à Damas Konstantin Potemkine, représentant des Troupes russes de protection radiologique, biologique et chimique (RKhBZ). Selon lui, l’examen des fragments de ces munitions prouve que la ville a été contaminée.

«L’analyse initiale des fragments de munitions permet de conclure que les terroristes ont utilisé des obus artisanaux de 120 mm remplis de substances chimiques de fabrication artisanale», a indiqué Konstantin Potemkine.

«Grâce aux analyseurs de gaz, les spécialistes des RKhBZ ont confirmé la contamination de la localité par des substances chimiques», a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron - Sputnik France
Attaque chimique à Alep: Macron s'exprime
Selon Konstantin Potemkine, la composition des substances chimiques sera établie après un examen.

«Nous avons pris des échantillons de sol, des débris de bâtiments et des fragments des munitions pour poursuivre leur examen dans le laboratoire de la base aérienne de Hmeimim. Cela permettra de déterminer la composition des substances chimiques», a conclu le représentant des RKhBZ.

Plus tôt dans la journée, Konstantin Potemkine a indiqué que les spécialistes des Troupes russes de protection radiologique, biologique et chimique exerçaient une surveillance permanente dans les quartiers résidentiels d’Alep.

L'agence de presse syrienne Sana a annoncé le 24 novembre dans la soirée que des terroristes avaient attaqué le quartier d'al-Khalidiah, à Alep. Le ministère russe de la Défense a, de son côté, fait savoir que le pilonnage avait fait 46 intoxiqués, dont huit enfants. Selon ses estimations provisoires, les obus ont été chargés de chlore. Un nouveau bilan évoqué ce dimanche par Sana fait état de 107 blessés.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала