«Les avantages économiques qu’a la Tchéquie, en tant que membre de l’UE, sont relatifs»

© AFP 2022 Dominique FagetDrapeaux tchèque et de l'UE
Drapeaux tchèque et de l'UE - Sputnik France
S’agissant des subventions de l’Union européenne, la République tchèque en reçoit moins qu’elle n’en rende, la plus grande partie de son PIB allant aux gros investisseurs d’Europe occidentale, a estimé dans un entretien accordé Sputnik le député européen Jan Keller, membre du Parti social-démocrate tchèque (CSSD).

Des subventions européennes, la République tchèque ne touche chaque année qu'environ un dixième de ce qu'elle rend tous les ans aux actionnaires de grosses entreprises d'Europe occidentale, a rappelé à Sputnik le député européen Jan Keller, membre du Parti social-démocrate tchèque (CSSD), commentant le bilan de l'adhésion de son pays à l'UE.

La République tchèque désapprouve les quotas de migrants - Sputnik France
La République tchèque désapprouve les quotas de migrants

«Les avantages économiques qu'a la Tchéquie, en tant que membre de l'Union européenne, sont relatifs», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Miloš Zeman - Sputnik France
Zeman veut un référendum sur la sortie de la République tchèque de l'UE

Et d'expliquer que la plus grande partie du PIB de la République tchèque allait aux gros investisseurs d'Europe occidentale.

«Comme résultat, ce sont les riches des pays tels que l'Allemagne, la France ou les Pays-Bas qui tirent le plus de profits de la croissance tchèque», a constaté l'eurodéputé, ajoutant que ces 10 dernières années, l'espérance de vie moyenne en République tchèque n'approchait pas le niveau des pays d'Europe occidentale.

Prague - Sputnik France
«Aucun quota»: Prague persiste dans son refus d’accueillir les migrants

Répondant à la question de savoir si effectivement d'éventuel les pertes économiques suite à l'accueil d'une dizaine de migrants pourraient être comparées à tous les avantages octroyés par l'UE où il s'agit tout simplement d'une question de principe, l'interlocuteur de Sputnik a souligné:

«Cherchez à obtenir quelque chose par principe est sans doute encore plus important que de calculer les avantages et les pertes économiques. Dans le cas qui nous occupe, ce principe porte sur la perte de la souveraineté de l'État tchèque et la perspective de survie de la culture tchèque».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала