Le séisme meurtrier en Iran totalise désormais presque 800 blessés (images)

© AP Photo / Vahid SalemiUne survivante au séisme en Iran (archives photo)
Une survivante au séisme en Iran (archives photo) - Sputnik France
Au moins 780 personnes ont été blessées à la suite du séisme qui a frappé le 25 novembre dernier l’ouest de l’Iran, a précisé le dernier bilan actualisé.

Quelque 780 personnes ont été blessées lors du puissant séisme de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter qui a frappé le 25 novembre dernier la province de Kermanshah dans l'ouest de l'Iran, a communiqué l'agence de presse Tasnim, relayant les informations présentées par le Service national d'urgence.

​D'après les médias locaux, le séisme a endommagé environ 300 immeubles.

​Le dirigeant iranien Hassan Rohani a appelé les autorités locales à aider les victimes et à mobiliser tous les hôpitaux afin de leur apporter toute l'assistance médicale nécessaire. Seuls 33 blessés restaient hospitalisés ce matin, a toutefois précisé la télévision.

​Plus tôt, un responsable du Croissant-Rouge iranien, Morteza Salimi, avait indiqué que la plupart de victimes avaient été blessées dans le mouvement de panique qui avait suivi la première secousse.

Séisme - Sputnik France
Les images du violent séisme qui a fait au moins 550 victimes en Iran
La secousse a été ressentie aussi dans la capitale irakienne, Bagdad, à Erbil au Kurdistan irakien et au Koweït. Plus de 200 personnes ont été blessées dans la seule ville de Sarpol-e Zahab, à 15 km de la frontière irakienne, près de l'épicentre. Celui-ci a été localisé par l'Institut géologique américain (USGS) à 114 km au nord-ouest de la ville iranienne d'Ilam, à une profondeur de 65 km. Le séisme a été ressenti dans au moins sept provinces d'Iran mais c'est dans celle de Kermanshah qu'il a été le plus fort.

L'Iran se trouve à cheval sur plusieurs importantes lignes de faille et les secousses y sont fréquentes. En novembre 2017, un séisme de magnitude 7,3 avait frappé la province de Kermanshah dans l'ouest de l'Irak, faisant au moins 620 morts et des milliers de blessés. Il s'agissait de la secousse la plus meurtrière en plus de dix ans.

En 2003, un tremblement de terre de 6,6 avait durement touché la province de Kerman, dans l'est de l'Iran, faisant 31.000 morts et rasant la ville historique de Bam.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала