Acte 3 des «gilets jaunes»: les Champs-Élysées ouverts mais sous haute sécurité

© Sputnik . Irina Kalashnikova Des gilets jaunes
Des gilets jaunes - Sputnik France
À la veille d’un 3e week-end de mobilisation nationale des «gilets jaunes», le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé que les Champs-Élysées seraient ouverts aux piétons samedi 1er décembre mais que leurs accès seraient sujets à «des contrôles d’identité systématiques».

Gare d'Évreux-Normandie - Sputnik France
Bloquer la police: les conseils d'un maire aux «gilets jaunes» font polémique
Alors que le samedi 1er décembre promet d'être assez mouvementé en France en raison de la mobilisation prévue des «gilets jaunes», le ministre de l'Intérieur a annoncé ce jeudi 29 novembre à l'antenne de France 3 que les Champs-Élysées seraient accessibles aux piétons mais soumis à des «contrôles d'identité systématiques».

«Les Champs-Élysées seront ouverts aux piétons dans un dispositif très resserré, très hermétique, sur l'ensemble des accès aux Champs-Élysées […] Ils pourront pénétrer, ils seront contrôlés avec une pièce d'identité, nous fouillerons les sacs» a annoncé Christophe Castaner.

Il a également rappelé que le droit de manifester doit «s'exercer dans un cadre légal».

En attendant le troisième acte de cette série de manifestations, la Toile est en ébullition.

Les «gilets jaunes» entament l’acte 2 de la mobilisation à Paris, 24 novembre 2018 - Sputnik France
Les Champs-Élysées «la poubelle avenue du monde»: le Net plaisante sur les «gilets jaunes»
À l'issue de leur entretien avec le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, mardi 27 novembre, les deux représentants des «gilets jaunes» ont confirmé l'appel à une nouvelle manifestation le samedi 1er décembre, notamment à Paris sur les Champs-Elysées.
Une délégation des «gilets jaunes» sera reçue ce vendredi à Matignon par le Premier ministre Édouard Philippe.

Dans son discours à la Nation tenu le mardi 27 novembre à la suite des violentes manifestations à Paris, Emmanuel Macron a assuré avoir vu les difficultés des Français tout en réitérant qu'il n'allait pas lever les taxes sur le carburant pour autant.

Depuis le 17 novembre, les «gilets jaunes» organisent des manifestations dans toute la France, bloquant des routes ou occupant des ronds-points. Ils étaient 282.000 mobilisés le 17 novembre et encore quelque 106.000 le 24 novembre, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, que les «gilets jaunes» considèrent comme très sous-estimés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала