Le pont de Crimée, principale cible des provocations de Kiev selon le FSB

© Sputnik . Alexander Polegenko / Aller dans la banque de photosPont de Crimée
Pont de Crimée - Sputnik Afrique
La provocation ukrainienne de fin novembre en mer Noire pourrait avoir eu pour principal objectif la destruction du pont de Crimée, a déclaré le Service fédéral de sécurité russe. Des armes et munitions dans des quantités dépassant le lot opérationnel standard ont été saisies à bord des navires arraisonnés.

Les démarches des navires ukrainiens dans le détroit de Kertch viseraient le pont de Crimée, a déclaré un porte-parole du Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie.

Emmanuel Macron, Vladimir Poutine et Angela Merkel - Sputnik Afrique
Poutine expose en détail les événements dans le détroit de Kertch à Merkel et Macron
«Il n'y a aucun doute que la construction et le début de l'exploitation du pont enjambant le détroit de Kertch sont la cible principale des provocations», a déclaré Alexeï Volski, responsable du service des garde-frontières du FSB lors d'un point de presse samedi.

Auparavant à Kiev des déclarations régulières avaient concerné «la nécessité de détruire le pont de Crimée», a-t-il rappelé.

Des armes et munitions ont été saisies à bord des navires ukrainiens arraisonnés suite à la récente provocation en mer Noire, dans des quantités dépassant le lot opérationnel standard, selon le responsable.

Le Président ukrainien Piotr Porochenko - Sputnik Afrique
Poutine explique pourquoi il refuse de s'entretenir avec Porochenko
Trois navires de la Marine ukrainienne ont violé le 25 novembre la frontière russe en mer Noire avant de se diriger vers le détroit de Kertch dans les eaux territoriales russes. Quelques heures plus tard, ils ont été arraisonnés et conduits au port de Kertch. Les autorités russes ont interpellé 24 militaires ukrainiens dont deux agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Selon le FSB, ces agents se trouvaient à bord des navires pour coordonner la provocation.

Les pièces d'artillerie qui se trouvaient à bord des navires ukrainiens étaient chargées et prêtes au combat, a pour sa part indiqué Mikhaïl Chichov, chef du département des enquêtes du FSB. Des consuls de l'ambassade d'Ukraine ont été admis pour tous les prévenus qui se sont vus attribuer des avocats pour leur fournir l'aide juridique nécessaire, a également souligné M.Chichov.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала