Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Russes et les Américains partageront leurs équipements scientifiques sur l’ISS

S'abonner
Une nouvelle formule d’études sur la Station spatiale internationale (ISS) prévoit une plus large utilisation par les partenaires des appareils scientifiques de chacun, selon Oleg Kotov, directeur adjoint de l’Institut des problèmes médico-biologique et responsable du volet scientifique.

Un nouveau protocole encadrant les recherches menées sur la Station spatiale internationale (ISS) sous-entend que les différents partenaires auront un plus large accès aux appareils scientifiques les uns des autres, a annoncé aux journalistes le directeur pour la science de l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou, Oleg Kotov.

«Dans le segment américain [de l'ISS, ndlr.] il y a une orangerie et nos partenaires proposent de l'utiliser à nos fins. C'est une des approches activement développée à l'heure actuelle: changement de formule des recherches scientifiques conjointes», a-t-il relaté.

Selon lui, tous les partenaires sur l'ISS se rendent compte qu'un cycle du fonctionnement de la station touche à sa fin et que la mise en place de nouveaux équipements pourrait prendre plusieurs années.

«D'où l'idée de réunir tous les équipements présents sur l'ISS et de dire: "utilisez-les si vous en avez besoin". Cela concerne l'orangerie, mais aussi l'ensemble des équipements de la station», a-t-il signalé, ajoutant que le statut de laboratoire national avait été attribué au segment américain pour légitimer l'accès de tous aux équipements.

Station spatiale internationale (ISS) - Sputnik France
Existe-t-il une barrière linguistique dans l’espace ? Une astronaute de l’ISS témoigne
«Certaines expériences menées sur la station depuis longtemps seront arrêtées afin de libérer des ressources et d'avancer sur d'autres axes. Le programme d'organisation des expériences est modifié. Il sera plus concentré sur l'obtention d'un résultat final. Il faut faire en sorte que nous ayons davantage de résultats au moment de la fin du fonctionnement de la station», a précisé Oleg Kotov.

Le dirigeant de Roskosmos, Dmitri Rogozine, avait précédemment annoncé à Sputnik que la logique des expériences menées sur l'ISS serait révisée de concert avec la NASA afin de pouvoir optimiser leurs résultats dans l'étude de la Lune.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала