L’action des Gilets jaunes a failli dégénérer en Seine-Maritime (vidéo)

À Arelaune-en-Seine (Seine-Maritime), un contrôle de routine auprès des Gilets jaunes a failli dégénérer, lorsque l’un des protestataires a sorti un couteau. L’homme a été interpellé et le pont, où s’étaient rassemblés les Gilets jaunes, a été évacué dans la foulée.

Le pont de Brotonne à Arelaune-en-Seine, occupé par des Gilets jaunes, a été évacué par les gendarmes vendredi 4 janvier, lorsque l'un des manifestants a exhibé un couteau suite à la demande des militaires de leur présenter sa carte d'identité, relate le portail actu.fr.

«Les gendarmes nous ont demandé de quitter les lieux. Nous sommes partis sur une aire de covoiturage à côté. Nous mangions tranquillement lorsque les forces de l'ordre sont arrivées en trombe après plusieurs sommations et ont demandé nos identités», a confié Christophe Quevilly, le porte-parole des Gilets jaunes du pont de Brotonne.

Gilets jaunes - Sputnik France
«Qui est à court d'argent? Les méchants?»: un clip sur les Gilets jaunes enflamme la Toile
L'homme en question, âgé de 70 ans, a déclaré ne pas avoir ses papiers sur lui, aussi deux gendarmes «l'ont accompagné à sa voiture pour vérifier sa carte d'identité, lorsque l'individu a tenté de donner un coup de poing et a sorti un couteau », explique la gendarmerie à 76actu. Au cours de son interpellation, le suspect a été amené au sol et menotté.

«Il est parti chercher ses papiers dans sa voiture et a sorti un simple couteau suisse refermé, qui se trouvait dans sa poche de manteau», a précisé le porte-parole des Gilets jaunes.

Le suspect a été placé en garde à vue et les gendarmes ont déjà porté plainte.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала